Le Blog, Loup textes, Non à la chasse !

François Hollande soutient la chasse au Loup : la Louveterie lui offre un sacrifice…

21 octobre 2015

Dans le dernier numéro du Chasseur français, le magasin qui sent bon la sueur et le sang (des animaux…), François hollande qui prépare sa campagne présidentielle pour 2017, déclare son amour pour la chasse en générale, et pour celle du loup en particulier.

La haine de la biodiversité du Président de la République française a été reçue 5 sur 5 par la Louveterie des Hautes-Alpes qui a aussitôt abattu un loup dans la nuit du 20 au 21 octobre 2015, sur la commune de Monêtier-les-Bains (05220)

Nous rappelons à François Hollande qu’il est le Président de TOUS les Français-e-s et pas du tout petit nombre de haineux de la Nature !

Evidemment, Hollande s’appuie sur le Plan Loup pour justifier (et sans doute amplifier) l’extermination du Loup en France.
Nous ne disons pas merci aux associations de pseudo défense des animaux qui ont validé ce sinistre Plan !

association Le Klan du Loup

François Hollande, anti loup

François Hollande, anti loup

Vous aimerez peut-être.

13 Commentaires.

  • Flo 21 octobre 2015 at 15 h 31 min

    A quand la chasse au flanby?

  • espritloup 21 octobre 2015 at 16 h 53 min

    Arrêter vos massacre inutiles est concentrer vous sur ce qui dévalorise votre France bandes de rigolo que vous etes .. Président de la honte et l’État complet est une vrai honte!!!
    Entendre bien que les armes non jamais réglé de brai problèmes… Vous devriez le savoir …
    Vous courez a vos propres pertes.

  • Magali 21 octobre 2015 at 18 h 26 min

    Bonsoir, merci bcp pour cet article qui montre aux français (pour ceux qui avaient encore des doutes) le vrai visage de ce « monsieur », par contre si c’est possible évitez les fautes d’orthographe dans votre article, il y en a 2, ce n’est pas bcp mais cela nous enlève énormément de crédibilité lorsque l’on diffuse des textes non corrigés, je partage votre article sur mes réseaux car il est très important mais je me permets de vous faire cette petite remarque et je corrige les fautes en diffusant le texte 😉
    Merci encore ! Et continuez votre combat pour les loups, ils le méritent !

  • Jacques 22 octobre 2015 at 5 h 37 min

    Assez contradictoire dans la politique car la chasse est plutôt un sport de riche.
    Les retrouvailles matrimoniales semblent être la seule espérance électorale pour 2017 donc il ne va tirer dans les pattes de Ségolène mais plutôt tirer sur le loup. Il n’y a pas pire que la politique. Les chasseurs de loup deviennent les larbins de la politique et vont salir d’avantage l’image du chasseur.
    Gauche ou droite c’est pareil. À Nicolas Sarkozy et François Fillon, il était reproché de violer la législation de leur pays par la Cour Internationale de des Droits de l’Animal. « Corrida ».

    http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-hollande/hollande-s-adresse-au-chasseur-francais-et-soutient-la-chasse-au-loup_1135741.html

  • TOGNA 22 octobre 2015 at 10 h 39 min

    Monsieur Hollande, faites plaisir aux assassins de notre belle nature mais ce n’est pas eux qui vous amèneront une 2ème fois à la présidence de la république, c’est une majorité de gens qui en ont marre de voir saccager notre belle planète en tuant des animaux qui étaient là avant nous et qui régulaient très bien la biodiversité. Après vous vous en prendrez aux herbivores car ils vont se multiplier n’ayant plus de prédateurs et il faudra réintroduire les loups !!!!!!!!!!!!!!!!!! Nous vivons dans un monde fou fou fou !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Jacques 22 octobre 2015 at 17 h 13 min

    Je viens de lire l’article. Un vrai certificat de pauvreté à un mois des élections régionales! On prépare la trousse de survie. Des stratégies et manipulations du
    public sont devenues indispensables.

  • GOUBE 23 octobre 2015 at 20 h 35 min

    notre très cher président a encore frappé!!! Vous n’aviez pas encore remarqué qu’il était le président des minorités non défendables? décidément ce personnage me dégoute de plus en plus si cela est encore possible!!!!! il a l’art de mettre sa voile dans le sens du vent ; profitez de votre beau cadeau Mr le Président, j’imagine qu’il ne vous empêchera pas de dormir sur vos 2 oreilles………..

  • GOUBE 23 octobre 2015 at 20 h 45 min

    c’est un drôle de gouvernement que nous avons, qui soutient l’abattage des loups et des mouflons; j’espère que le cadeau des chasseurs plaira à notre présidents, peut-être que la peau de ce loup lui servira de descente de lit?
    je peux comprendre les éleveurs car c’est un crève cœur de retrouver ses animaux tués; les chasseurs eux veulent faire des « cartons » c’est tellement super de tirer sur des animaux gratuitement…… et pour notre président, que sont quelques loups qui permettent de contenter des éleveurs en colère et des chasseurs qui dans certains départements font 80% des voix. surtout quand on voit le nombre de français qu’il sacrifie …..

    • uuuuuurr54658 27 octobre 2015 at 6 h 25 min

      Je suis éleveur de brebis laitières dans le sud de la France. Je transforme et je vends mon lait moi-même en circuits courts, à 70% sur les marchés de mon village. Je n’ai aucun problème de valorisation, ni du lait de mes 100 brebis, ni des quelques agneaux que je vends pour la viande. Je n’ai aucunement besoin de subventions ou autres, je vis correctement de mon métier. Une des composantes principales de mon métier, justement, c’est d’envoyer mes brebis paître dans la colline, afin qu’elles soient en bonne santé (je n’utilise quasiment jamais de médicaments) en mangeant ce qui leur plaît, et qu’elles donnent un lait de très haute qualité. C’est ce qui fait, avec une bonne dose de savoir-faire en fromagerie, le succès de mon activité professionnelle, contrairement aux élevages concentrationnaires qui sont « en crise ». Mes brebis ne vont pas à l’abattoir, elles meurent de leur belle mort dans leur environnement ; je leur dois bien ça, elles contribuent à me nourrir toute leur vie durant, je ne me sens pas de les faire transformer en merguez.

    • uuuuuurr54658 27 octobre 2015 at 6 h 25 min

      Je n’ai pour le moment pas de chien de protection, car un GR passe en bordure de mon exploitation et de nombreux autres usagers de la colline (promeneurs, cueilleurs, chasseurs, forestiers…) vont et viennent là où paissent mes brebis. Je ne vois pas de quel droit je devrais mettre au milieu de cette cohabitation paisible un élément perturbateur… Et puis, pour le moment, il n’y a pas de prédateur dans « ma » colline. Parce que oui, j’ai oublié de le dire : je ne peux pas surveiller mes brebis 24/24, car je dois aussi transformer le lait, le vendre, mais aussi dormir et m’occuper de mes enfants.
      Et comme j’exerce un métier comme vous, j’ai décidé cet été d’envoyer mes brebis à la montagne. Pas n’importe quelle montagne : une montagne où en 5 ans, le berger n’avait subi qu’une seule attaque et perdu que 2 brebis. Il faut dire que ce berger, c’est une bête de travail : au cul du troupeau toute la journée, avec 6 chiens de protection de races différentes (patous, Anatolie, Mâtin Espagnol), et les bêtes sont parquées en clôture électrique à la chôme et la nuit, et lui dort dans son camion à moins de 20 m du troupeau, la main sur sa carabine au cas où. Et cela, tous les jours, qu’il fasse du cagnard, de la pluie, du vent, de la neige… Des conditions de vie dignes du 18ème siècle. Un gars de 35 ans qui a les problèmes de santé de gens de 55 ans, tellement il est usé. Mais il a la passion.

    • uuuuuurr54658 27 octobre 2015 at 6 h 26 min

      Cet été, le troupeau, après plusieurs tentatives de la part des prédateurs, a été attaqué, à 2h30 du matin. Sur 608 brebis en tout, 134 étaient manquantes : elles s’étaient éparpillées tellement elles étaient effrayées.
      Après des centaines d’heures de marche, oui des centaines, je n’exagère pas, nous n’en avons retrouvé que 65, totalement flippées, dont certaines sont mortes de causes improbables (crise cardiaque, par exemple) quelques jours après. Les quelques cadavres retrouvés (l’alpage est très boisé) ont été protégés des vautours pour que l’Agent de l’ONCFS puisse identifier la cause de la mortalité : loup reconnu responsable, les pièges photographiques disposés sur la piste qui monte à notre quartier d’août le confirment.
      Bilan personnel : 62 brebis et agnelles disparues (sur 101 brebis et 44 agnelles montées), 11 cadavres trouvés seulement (donc seulement 11 bêtes indemnisées pour moi), 6 lignées de brebis (les meilleures, bien entendu) éradiquées, 4 litres de lait de moyenne de troupeau perdus (il me faudra bien 10 ans pour remonter ça), des avortements à tout va (seulement la moitié du troupeau a mis-bas, alors que 95% des brebis étaient identifiées pleines à l’échographie l’avant-veille du départ en estive), des brebis stressées qui n’arrivent plus à éleveur leur agneau, qui ne font plus de lait, qui ne s’aventurent plus dans la colline, qui sont effrayées dès qu’un lézard bouge. Bref, un troupeau qui est parti paisible et qui est revenu traumatisé.

      Et vous, vous parlez de la beauté de la bête, de ces connards d’éleveurs viandards qui profitent des subventions et qui passent leur temps à boire de la Villageoise et fumer des pétards ??? Ça me choque, et ça choque tous mes collègues qui, comme moi, ont la passion de leur métier, la passion de vendre des produits sains fabriqués grâce à des animaux sains dans leur corps et dans leur tête, à coups de 90h de travail par semaine. Avec votre délire à la « Danse avec les Loups » et vos mensonges, vous faites le jeu de l’industrie agroalimentaire et de ses usines concentrationnaires à viande et à « fromage ». Vous soutenez la disparition du pastoralisme, la fermeture des milieux naturels, et même la destruction de ces milieux par les mesures de protection contre le loup (parcs de nuit, notamment). Pour des soi-disant « amoureux de la nature », c’est paradoxal, non ?
      Le loup n’est plus menacé en France, il prolifère. Il fallait le réguler dès son apparition sur le territoire. Maintenant, il est déjà trop tard.

      Aujourd’hui, de plus en plus de gens demandent son éradication. 100% de mes clients me répondent : « il faut tous les tuer, tous ! ». Parce que mes client, eux, ils ont connu Houpette, Petit-Doigt, Nonoeil, Gourmande, Sissi…, toutes ces belles brebis qui venaient se faire caresser à leur approche. Pas vous.

      Le jour où un humain se fera attaquer, comme cela est courant dans les pays comme la Russie (ma femme est Russe, je sais de quoi je parle), j’espère que ce sera l’un de vos proches. On verra si vous continuerez à vénérer la bête comme si c’était un Dieu…

  • Revillet Eric 6 novembre 2015 at 12 h 47 min

    Agressif du côté anti-loup comme du côté pro-loup.
    Encore pour avoir des titres a scandale et conflictueux entre un choix ou l autre.
    Les chasseurs? Ayant un environnement spécifique, beaucoup utilise le canon d effarouchement par rapport au fruit, avions, militaire. .. et pas trop de tir de la part des chasseur si ils ont laissé du renard.
    Les 2 president se font mal épaulé pour parler du loup face au francais et ont tendance a abrégé avec violence involontaire.

  • Laisser une réponse.