Le Blog, Loup textes

Merci au Loup !

4 janvier 2012

D’après une récente étude, la réintroduction du loup dans le parc de Yellowstone il y a une quinzaine d’années a favorisé la croissance de certains arbres. William Ripples, chercheur à l’université de l’Etat d’Oregon et principal auteur de cette étude, explique que le retour du loup a entraîné une diminution des populations d’élans, lesquelles empêchaient jusque là toute nouvelle pousse, rapporte le Huffington Post. Cette étude, qui sera publiée dans la revue scientifique Biological Conservation, illustre le rôle positif que peuvent jouer certains prédateurs dans la régulation des populations d’herbivores et leur place essentielle dans les écosystèmes. Dans certaines régions, la croissance d’arbres comme le saule, le tremble ou encore le peuplier d’Amérique a permis le retour de certains oiseaux qui y trouvent de nouveaux habitats.

Source : GoodPlanet


 

Encore un rôle positif joué par loup sur les écosystèmes…

association Le Klan du Loup

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

  • Johanne 15 janvier 2012 at 14 h 50 min

    C’est justement un des exemples que nous avons abordé en cours ce vendredi ! (cas du peuplier en particulier). J’avais déjà eu des échos de ça avec un film de national geographic « la revanche des
    loups ». Un second est sorti plus récemment je crois.

  • Laisser une réponse.