Le Blog, Non classé

Des brebis mortes jetées sur un chalet d’accueil du parc du Mercantour

22 juin 2014

Le berger du Moulinet qui a perdu 58 bêtes, à la suite d’une attaque de loups dans la nuit de jeudi à vendredi, entend dénoncer l’interdiction d’abattre les prédateurs.

Aux côtés de sa mère Huguette, Jean-Claude Giorvano, berger au Moulinet, ne décolère pas après la mort de 58 de ses brebis après une attaque de loups.

Avec un ami, il est même venu déposer les cadavres devant le point d’accueil et d’information du parc national du Mercantour situé à l’entrée du massif de l’Authion.

D’autres bêtes ont été pendues sur des panneaux d’information. Car c’est bien les responsables du parc qu’il entend stigmatiser avec ce geste.

Il estime en effet qu’ils sont responsables de la multiplication du nombre de ces prédateurs tout en empêchant que des battues puissent être organisées. Un avis que ne partage évidemment pas Alain Brandeis, directeur du parc.

Source : Nice Matin


Les journaleux de Nice Matin ont, globalement, la même haine du Loup que leurs con-frères du Daubé.
Toute personne qui connait à minima Canis lupus italicus sait que le loup ne peut égorger 58 brebis en une nuit !

Le fait de jeter ou pendre les cadavres des ovins, montre le peu de cas que font les bergers et les éleveurs de leurs « bêtes de rente », comme ils les appellent.
Il est certain que pour ces néo ruraux, l’égorgement de leurs bêtes dans les abattoirs, ou lors de sacrifices religieux, auraient été plus rentable…

Heureusement pour ces profiteurs, les indemnisations vont tomber, sans réelle vérification pour savoir quel animal a tué ces brebis.

association Le Klan du Loup

brebis-chalet-mercantour

ATTENTION MANIPULATION !

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

  • Françoise 22 juin 2014 at 13 h 23 min

    Il faut arrêter d’accuser le loup, trop facile. Et ces « bergers », si on peut les appeler comme ça, ne peuvent-ils pas surveiller leurs animaux ?

    N’oublions pas que beaucoup de chiens sauvages, abandonnés, tuent aussi les brebis.

    LAISSONS LE LOUP EN PAIX !

  • Laisser une réponse.