Le Blog, Non à la chasse !, Non classé

Cannelle ou le symbole du biocide en France…

23 décembre 2017
Kalune - Cannelle, dernière ourse des Pyrénées

TEXTE:

« C’était la dernière femelle d’Ours Pyrénéens, elle s’appelait Cannelle. L’animal a été tué par un chasseur lors d’une battue au sanglier, maintenue malgré la présence annoncée du plantigrade dans le secteur. Son ourson Cannelito est livré à lui même en Vallée d’Aspe. Il est désormais orphelin. »

Elle était reine de nos montagnes, humble matrone
au fil des âges, son pelage était sa couronne
elle était gardienne des ruisseaux
attirée par le reflet de la Lune sur l’eau
elle était l’héritage d’un monde si ancien
que les loups face à elle aboyaient comme des chiens
contemplant les sommets et les neiges éternelles
c’était le royaume de Cannelle
dernière ourse femelle d’une grande lignée
digne représentante de nos belles Pyrénées
sur ces douces contrées où les vaches vont paître
l’être humain a chassé ses ancêtres
des siècles d’écocide, de battues
sous le regard inquiet des gypaètes barbues
était-ce la suite logique, ou le destin peut-être
Bientôt Cannelle allait disparaître

REFRAIN:
Elle était reine de nos montagnes
Mais le Monde n’avait plus besoin d’elle
Entre la France et l’Espagne
Etait le royaume de Cannelle

+ CHOEURS OCCITANS:
Adieu paura (au revoir ma pauvre)
Adieu Orsa (Au revoir, mon ourse…)

Elle a vu pousser les villages
s’échapper les lourdes fumées blanches des écobuages
Elle a vu la Bigorre devenir ce qu’elle est
Des câbles et des pylônes traverser la vallée
apeurée par le chant des clarines
partout des pâturages, des enclos, des prairies
seule face au danger de perdre sa couronne
de plus en plus de bergers pour nourrir les Hommes
Puis d’immenses barrages se dressèrent autour d’elle
créant des paysages de lacs artificiels
des routes par centaines, des baraques à touristes
des trous dans la falaise pour faire des raccourcis
elle a contemplé le désastre
déplorant le silence des oiseaux dans les arbres
à l’ombre des reliefs, des pasteurs en errance
Cannelle, combien d’espèces disparaissent en silence

REFRAIN + Choeurs occitan

il ne restait que vous, au revoir notre reine
la folie est humaine, un point de non retour
ils ont réintroduit quelques ours slovènes
Mais votre espèce est finie, éteinte pour toujours
Quand sous les yeux de votre ourson
Victime d’un chasseur et des valeurs qu’il incarne
vous fûtes tuée sans raison
le 1er Novembre 2004, en Béarn

FIN / CHOEURS OCCITAN:
Tu t’en vas e ieu demori (tu t’en vas et moi je reste)
Tu t’en vas e ieu demori (tu t’en vas et moi je reste)
La joinessa fa la fèsta (la jeunesse fait la fête)
Lou biòu dança, l’ase canta (le boeuf danse, l’âne chante)
La joinessa fa la fèsta
Lou biòu dança, tu t’en vas
La joinessa fa la fèsta
Lou biòu dança, l’ase canta
La joinessa fa la fèsta
Lou biòu dança, tu t’en vas
Tu t’en vas e ieu demori
Tu t’en vas e ieu demori
Adieu paura, adieu paura
Adieu paura, paura orsa

Réal clip: Igor Verdy
Actrice: Louméa Itey
Equipe technique: Axelito Peteto / Adrian Waves / Kalune / Msima Garry / Guiot Legatte
Etalonnage: Inês Loura

Texte: Damien Kalune
Musique: Adrian Waves / Landry Verdy / Olivier Cocatrix
Violon: Anaïs Laffon
Chorale orchestrée par Mélanie Collin-Cremonesi, avec Landry Verdy, Sandrine Drine, Tinou Lainé, Sophie Pellerin, Adrian waves, Arno Hero
Voix intro: Yohan Malka
(Et un grand merci à WALTER FILMS pour le prêt du matériel!)

Clip vidéo « Cannelle », interprété par Kalune. Cette ourse est devenue, malgré elle, le symbole du biocide en France.

Le chasseur qui a abattu Cannelle s’appelle René Marquèze.

Avec l’arrivée de Hulot au gouvernement, de nombreuses personnes et associations avaient fondé des espoirs en lui.
Non seulement il n’a rien fait, mais en plus, il a aggravé la situation (déjà précaire) pour le Loup (entre autre)…

Que Nicolas le Petit retourne vendre ses shampooings et ses gels douche, son seul domaine de compétence !

association Le Klan du Loup

Dépouille de l’ourse Cannelle (Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse) et René Marquèze, le chasseur qui l’a assassiné.

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.