Le Blog, Loup textes

Causse Méjean : Mortelle randonnée ?

29 septembre 2012

Six éleveurs du Causse Méjean (Lozère) exposés aux attaque du loup viennent d’obtenir, par arrêté préfectoral, le droit de tirer sur le prédateur lorsqu’il attaque le troupeau de brebis. Cette décision a été prise après des semaines de mobilisation sur le plateau qui domine les gorges du Tarn et de la Jonte dans un contexte d’exaspération des éleveurs obligés de monter la garde la nuit. Officiellement quarante-trois attaques ont été recensés. «Après deux attaques coup sur coup, j’ai décidé de rentrer mes six cent brebis, de les garder dedans. Cela me coûte près d’une tonne et demi de foin, 200 € par jour. Je viens d’obtenir le droit de tirer de jour comme de nuit. Mais il faudrait un véritable miracle pour que je puisse le tuer» ajoute Christian Robert, éleveur de Carnas. Et d’ajouter «La préfecture a fini par entendre nos protestations». « La question qui se pose maintenant, c’est de savoir où les loups peuvent être accueillis en France, si des contrées sont prêtes à les accepter » précise Alain Argilier conseiller général PRG du canton de Vébron, zone épicentre des attaques.

La période de tir est ouverte jusqu’au 8 octobre.

Source : La Dépêche


Le préfet de la Lozère vient de transformer le paisible Causse Méjean en sinistre Far-West.

En effet, les éleveurs, qui n’ont aucune formation cynégétique, vont légalement pouvoir tirer sur tout ce qui bouge ! De plus, cela ne résoudra en rien leurs problèmes…

Nous invitons les randonneurs et les touristes à fuir la région du Causse Méjean ; il en va de leur survie.

association Le Klan du Loup

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.