Communiqués de presse

loup-communiques-presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE KLAN DU LOUP (26/03/17)

Aucune information sérieuse quant à la présence du Loup en Ile de France

 

Depuis plusieurs mois certains médias se font l’écho d’allégations d’associations se revendiquant « spécialistes du loup » et qui affirment la présence, en Ile de France, de Canis lupus italicus.

Pseudo enquêtes et contre-enquêtes se relayent aux Unes des dits médias.

 

Le Klan du Loup rappelle qu’à ce jour, il n’existe aucune preuve factuelle ou information sérieuse quant à la présence du loup dans les forêts d’Ile de France.
Aucun autre acteur sérieux du dossier « loup » en France ne confirme la présence de Canis lupus italicus en Ile de France (voir, entre autre, les déclarations de l’ONCFS).

A noter que si, aujourd’hui, aucune preuve sérieuse ne vient étayer la présence du loup « aux portes de Paris » (sic), ceci ne veut pas dire que, dans un futur plus ou moins proche, Canis lupus italicus ne pourra être présent dans les forêts d’Ile de France.

 

association Le Klan du Loup
www.loup.eu

 

Contact presse :
Rodolphe Gaziello
president[at]loup.eu
+33651873189

 

À propos du Klan du Loup (loi 1901, reconnue d’intérêt général) :
Première association pour la défense et la protection du Loup en France. Celle-ci a pour but : la défense du Loup en France, l’aide au retour naturel du Loup sur notre territoire, la promotion, sous toutes ses formes, du Loup sous tous ses aspects (zoologique, historique, symbolique, etc…) et le développement de contacts avec d’autres associations ou organismes ayant le même but.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE KLAN DU LOUP (03/11/16)

Manifestation contre les tirs à tuer les loups
(Rdv Arènes de Lutèce 75005 Paris, à 13 :30)

 

Le 19 novembre 2016, le collectif citoyen La Voix des Loups organise une manifestation à Paris, contre les tirs à tuer les loups.

 

L’association Le Klan du Loup relaye cet appel à manifester et sera représentée par son Président-Fondateur.

 

La politique d’extermination de Canis lupus italicus est en contradiction totale avec la convention de Berne, convention qui a été ratifiée par la France.
Le Loup est une espèce strictement protégée sur notre territoire et le gouvernement Valls doit respecter les engagements de la France en la matière.

 

Nous espérons que madame Royal entendra l’expression citoyenne de Français-e-s responsables et qui en ont assez de sa politique d’éradication. La colère gronde parmi les défenseurs de la biodiversité…

 

association Le Klan du Loup
www.loup.eu

 

Contact presse :
Rodolphe Gaziello
president@loup.eu
+33664864129

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE KLAN DU LOUP (10/11/15)

Le Klan du Loup porte plainte contre X pour destruction d’espèce protégée et braconnage.

L’association Le Klan du Loup (association loi 1901 reconnue d’intérêt général) – première association de défense du loup en France – a déposé plainte contre X près du procureur de la République de Périgueux, pour braconnage et destruction d’espèce protégée.

En effet, selon plusieurs médias ainsi que de l’avis de monsieur le procureur de la République, un loup (Canis lupus) a été braconné le vendredi 30 octobre 2015 dans un poulailler situé sur la commune de Saint-Léon-sur-L’Isle (24110).
Cet acte n’est malheureusement pas isolé, le braconnage de loups (entre autres…) étant devenu un « sport » national en France. Et comment s’en étonner lorsque les pouvoirs publics laissent faire.

La destruction du loup fait partie de la destruction de la biodiversité, et cela ne doit pas être toléré.

Le Klan du Loup demande aux ministres concernés de lutter contre le braconnage mais aussi contre le trafic animalier, particulièrement celui du loup !

association Le Klan du Loup
www.loup.eu

Contact :
Rodolphe Gaziello
Tél : +33664864129
leklanduloup[at]free.fr

Lettre ouverte du Klan du Loup à Mme Royal, ministre de l'Ecologie (30/06/14)

Lettre ouverte de l’Association le Klan du Loup à madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

Madame la Ministre,

Lors de la séance des « questions au gouvernement » du 25 juin 2014 à l’Assemblée Nationale, vos prises de position sur le sujet du Loup en France nous ont interpellés.
Ce qui nous inquiète, c’est que vous avez dit vouloir prendre les mesures qui s’imposent.
Nous nous demandons quelles mesures vont être imposées ? Abattre encore plus de loups ?

Nous remarquons une fâcheuse tendance à mettre tous les malheurs de l’élevage ovin sur le dos de Canis lupus et, pour cela, à amplifier l’impact réel de leurs attaques.
Pour cela, le lobby anti-loup s’appuie sur le triptyque suivant :
– l’existence d’une culture négative du loup profondément ancrée chez certains éleveurs
– l’impact psychologique des cadavres d’ovins mutilés
– la surestimation du nombre de victimes du loup, en raison des difficultés techniques à distinguer clairement les attaques de celui-ci de celles de chiens errants ou divagants. Il faut savoir que le nombre d’attaques de chiens (tous types confondus) sur les brebis a été estimé entre 200 000 et 500 000 par an, selon les études.
Par ailleurs, les deux derniers facteurs suscitent une impression de « pullulement » des loups qui ne concorde pourtant pas avec la réalité démographie et la distribution spatiale.

Savez-vous, madame La Ministre, que le loup ne concentre pas ses populations ? Il se disperse là où les proies sont disponibles en qualité et quantité et où l’espace est favorable à l’installation d’une meute.
De plus, les effectifs des populations de loups n’explosent pas, mais s’équilibrent en fonction de la disponibilité en proies et des pressions humaines.
Enfin, les loups ont une structure sociale précise et hiérarchisée. Le problème est que les tirs à tuer se font au hasard. Si un « dominant » est tué, la meute est « aveuglée » et s’éclate en petits groupes ; petits groupes qui augmentent les possibilités d’attaques.

Le loup est un animal extrêmement intelligent, instinctif, équilibré au sein de sa meute. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour vous en apercevoir !
Avez-vous pensé aux générations futures. Voulez-vous être la ministre de l’Ecologie qui restera dans les mémoires comme étant celle qui a relancé la chasse aux loups en France ?
Le devoir de chacun d’entre nous est d’être curieux du monde qui nous entoure, pour nourrir sa réflexion qui mène, en général, au respect de l’Environnement.

L’association Le Klan du Loup vous propose de vous rencontrer afin que nous puissions discuter sereinement de l’avenir de Canis lupus en France.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous vous prions d’accepter, madame la Ministre, nos respectueuses salutations.

Rodolphe Gaziello
Président-Fondateur du KDL