Le Blog, Non classé

Encore une attaque de chiens errants

8 septembre 2011

Un troupeau de moutons attaqué par trois chiens au Val – Hanvec.

« J’ai vu trois bergers allemands croquer les brebis, j’ai crié en courant vers le champ mais il était trop tard. » C’est à un funeste spectacle qu’a assisté Patrick Le Hir, vendredi soir. Cet habitant du hameau Le Val, en Hanvec avait été alerté vers 20 h 45 « par des bruits anormaux ». Dans le pré attenant à sa maison, trois chiens s’en prenaient au troupeau de 13 moutons de son voisin, absent au moment des faits.

 

Bilan : une brebis a été tuée dans l’attaque et cinq moutons ont été blessés dont un plus gravement. « Je pensais qu’on ne voyait ça qu’en montagne après les attaques de loups », se désolait le propriétaire, Jean-Louis Goasguen, samedi matin, en constatant les dégâts. Le reste du cheptel avait pu rejoindre la bergerie, tant bien que mal.

Dans le pré, les grillages couchés par l’assaut des trois chiens ainsi que les traces dans l’herbe témoignent de l’attaque. « Ils sont arrivés par le bois du Val et ont isolé quelques bêtes avant de s’en prendre à elles », raconte Patrick le Hir.

Une enquête en cours

La nouvelle a retourné tout le hameau. « Mes petits-enfants se baladent souvent autour du pré, raconte le retraité. S’ils s’étaient retrouvés là vendredi soir, que ce serait-il passé ? »

D’où viennent ces chiens qui ont attaqué, comme ce fut aussi le cas à Irvillac et à Sizun au printemps ? La question reste posée.

C’est désormais vers les gendarmes de Daoulas, saisis du dossier après dépôt de plainte par le propriétaire des moutons, que les regards se tournent. « Le mode opératoire est le même que celui constaté à Sizun, explique-t-on à la gendarmerie de Daoulas. Nous avons des suspicions, mais rien n’est établi. »

Les propriétaires des chiens impliqués dans l’agression risquent, au pire, 272 € d’amende. Quant à Jean-Louis Goasguen, il n’a plus qu’à attendre un geste de la part des assurances.

Sources : Ouest France et Wild Focus


Bizarrement, pas un mot de soutien de la FDO, la FARce, etc…, les habituels braillards de la filière ovines lors de soi-disant attaques de loup sur des troupeaux.

association Le Klan du Loup

encore-attaque-chiens-errants

Photographie d’illustration

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.