Le Blog, Loup textes

Ginésy ou la vision moyenâgeuse du Loup

1 décembre 2015

Le Mercantour, vous le connaissez bien…

Le parc naturel du Mercantour, c’est un projet que je suis depuis longtemps. Mon père en a été longtemps le président. Très tôt, j’ai été sensibilisé à sa nécessité, mais aussi à ses difficultés. Je suis un élu de la ruralité et je ne considère pas que le parc soit un facteur bloquant. Il y a des choses à tirer des contraintes. Il faut prendre le taureau par les cornes plutôt que de le subir.
[…]

Comment abordez-vous la question du loup ?

Je ne veux pas que l’image du loup soit la seule image du parc. Ce n’est pas un tabou, mais pas un objectif non plus. Aujourd’hui, c’est bien plus que le problème du parc, il est celui de tous, au niveau national. Nous sommes le département le plus touché par les attaques du loup, mais nous sommes également le département qui les a le plus anticipées.

Considérez-vous que les quotas de tirs de prélèvement fixés par l’Etat (au nombre de 36) sont suffisants ?

Les quotas sont suffisants tant qu’ils n’ont pas été atteints. L’objectif n’est pas l’éradication du loup, mais son éloignement du pastoralisme. Les prélèvements doivent avoir lieu là où il est menaçant pour le tourisme et dangereux pour les troupeaux. Il ne faut pas le chasser là où il ne nous enquiquine pas. Au niveau national, le loup coûte cher : 9 millions d’euros. Je préférerais que cet argent revienne aux parcs nationaux, mais il faut bien réguler sa population.

Qu’en est-il du pastoralisme ?

On a besoin du pastoralisme dans nos montagnes. Le loup est garant de la biodiversité, mais le pastoralisme aussi œuvre pour la biodiversité. Sans les moutons, les travaux de désherbage seraient immenses. Mais j’aime aussi le loup. Je ne veux pas le parquer, mais le repousser. Il comprendra naturellement. Je pense qu’il y a suffisamment d’hectares pour que chacun trouve sa zone.

20 minutes


Qui est Charles-Ange Ginésy ? (source : Wikipédia)

  • Député de la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes (LR, ex UMP)
  • 1er vice président du Conseil Général des Alpes-Maritimes
  • Maire de Péone
  • Président de la communauté de communes des Alpes d’Azur
  • Président du syndicat intercommunal de Valberg (SIV)
  • Président du syndicat mixte départemental de Valberg (SMIX)
  • Président du syndicat intercommunal des collectivités territoriales informatisées des Alpes Méditerranée (SICTIAM)
  • Et pour finir, président du Parc national du Mercantour depuis le 2 novembre 2015

Bref, au vu de ce long palmarès, nous pouvons en conclure que C-A Ginésy est un sacré cumulard et doit avoir une capacité de travail surhumaine…

Quelle est la vision de Ginésy pour le Parc du Mercantour ?

D’abord c’est une charge que l’on se transmet de père en fils. En effet, Charles Ginésy (le père) occupa la fonction de président du parc de sa création (1970 à 2005, soit plus d’un quart de siècle…).

Ensuite, il y a le Loup. Et là, Ginésy fils, il n’aime pas. Après tout, quoi de plus normal pour ce proche d’Estrosi. Le seul problème est qu’un parc national est un sanctuaire pour la faune et la flore.

Le but de Ginésy fils ?

Repousser le loup en dehors du Parc du Mercantour pour laisser le champ libre au pastoralisme à la française (troupeaux sans protection). Bref, transformer le Parc du Mercantour en gigantesque alpage.

La vision du Loup pour C-A Ginésy ?

Nous le citons mot pour mot : « Les prélèvements doivent avoir lieu là où il est menaçant pour le tourisme et dangereux pour les troupeaux« . Oui, vous avez bien lu. Pour Charles-Ange Ginésy, le Loup est une « menace pour le tourisme » ! Imagine-t-il que des hordes de loups affamés vont se jeter sur les touristes en goguette ?
Ginésy fils est à contre-courant de nos voisins italiens qui ont fait de la présence du Loup un atout touristique.

Cet interview de C-A Ginésy pourrait prêter à sourire tellement elle est truffée de clichés éculés sur le Loup. Le problème majeur est que ce monsieur est président d’un Parc national et que sa vision de Canis lupus italicus est celle d’un homme du Moyen-Age.

Comment s’étonner alors de la politique d’extermination mise en place par la France et contraire aux conventions et directives internationales et européennes qu’elle a signées !

association Le Klan du Loup

ginesy-vision-moyenageuse-loup

Charles-Ange Ginésy

Vous aimerez peut-être.

3 Commentaires.

  • Jacques 1 décembre 2015 at 13 h 22 min

    Avec le réchauffement de la planète il va pouvoir introduire des gazelles, des zèbres etc. Par contre il faudra qu’ils habitue aux lions, guépards etc. Dans les espaces du Parc Alpha on va pouvoir admirer des gorilles et macaques bientôt alors; ça attire le tourisme et les hommes politiques car ils nous prennent pour des singes!!! Je vais commencer à planter des cacahuètes mais manque de chance je serais encore payé en monnaie de singes !

  • Jacques 4 décembre 2015 at 6 h 31 min

    Pas surpris car il a même voté  » OUI  » pour le traité de Lisbonne

    Après il y a de la complaisance car au même nom de famille il y a un jeune éleveur ovins et caprins dans le secteur

  • ABDERREZZACK 6 décembre 2015 at 17 h 46 min

    le loup doit vivre , dans son espace de vie naturel, l’homme doit le protéger , les éleveurs doivent vivrent avec leurs troupeaux , et ils doivent des chiens de garde pour veiller sur leurs

  • Laisser une réponse.