Le Blog, Loup textes

Le gouvernement met le paquet contre le Loup pour atteindre le quota d’exécutions

14 décembre 2015

Dimanche 13 décembre 2015, un loup a été assassiné sur la commune de Bézaudun (06510) dans le département des Alpes-Maritimes.

Une manière, pour les exterminateurs, de fêter le résultat d’Estrosi, l’ennemi juré de Canis lupus italicus en PACA !

La préfecture se retranche derrière l’application du Plan Loup, plan de sinistre mémoire, qui a été discuté entre le ministère de l’écologie et certaines associations se réclamant de la Protection Animale.
Etant donné les résultats sur le terrain, il s’agit plutôt d’associations de protection de leurs subventions…

Pour marquer notre opposition à l’éradication du Loup en France, Le Klan du Loup soutient l’appel à manifester pour le Loup le 16/01/16 à Lyon, lancé par le Collectif du 21 Septembre (entre autres). Nous communiquerons prochainement sur cette manifestation.

En tout état de cause et sans ambigüité, nous nous revendiquons comme opposés à la chasse, 100% indépendants, 100% Loup et 0% de tir à tuer !

Le Loup sera sauvé, s’il peut l’être, par des insoumis-e-s ; rejoignez-nous !

association Le Klan du Loup

gouvernement-met-paquet-contre-loup

Dessin sous copyright © Lutill

Vous aimerez peut-être.

5 Commentaires.

  • MARIE 15 décembre 2015 at 3 h 56 min

    Bonjour vous vouler banir les loup en france pourquoi pas envoyer en estrie (sherbrooke ) a place des coyote

  • Jacques 16 décembre 2015 at 17 h 11 min

    Après le terrorisme chez les humains, voilà maintenant du génocide dans le monde des animaux! Mais où va t’on???

    • Kazhig 19 décembre 2015 at 4 h 53 min

      A la dérive. N’oublions jamais que le jour où tous les animaux auront disparu, l’humain en fera autant.

  • massu 17 décembre 2015 at 19 h 39 min

    LAISSEZ LE LOUPS TRANQUILLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    laissez les vivres comme le faisait nos ancêtres

  • Jacques 21 décembre 2015 at 6 h 54 min

    D’ici lundi ( aujourd’hui ), le tribunal administratif doit se prononcer sur l’autorisation délivrée par le préfet de tuer 3 loups dans les 6 prochains mois sur 12 communes du plateau de Canjuers.
    Le 19 novembre en effet, il a publié un arrêté autorisant ces « tirs de prélèvements renforcés » pour la protection des troupeaux fréquentant le plateau.
    Un arrêté qu’attaquaient hier en référé trois associations de défense du loup.
    En septembre, elles avaient réussi à convaincre la justice de suspendre la précédente décision préfectorale, portant elle, sur 4 loups.

    http://www.varmatin.com/vie-locale/un-nouveau-refere-pour-le-loup-dans-le-var-7966

  • Laisser une réponse.