Le Blog, Loup textes

Haro sur le Loup au Canada

14 novembre 2010

Les municipalités de Clear Hills County et de Big Lake, dans le nord de l’Alberta, sont prêtes à payer cher pour protéger leur bétail. En effet, elles offrent une récompense de 250 $ à 500 $ pour chaque loup qui est tué sur leur territoire.

Les autorités espèrent ainsi protéger leur bétail, de plus en plus menacé par les loups. La municipalité de Clear Hills County a prévu un budget de 30 000 $ pour régler le problème, soit 500 $ pour chaque carcasse.

Une décision dénoncée

Pour l’organisme de protection Northern Lights Wildlife Wolf Center, il s’agit d’une mesure immorale. Shelley Black, coordonnatrice de l’organisme, dit que le fait d’utiliser un fusil pour régler la situation n’est pas la bonne méthode. Cette mesure brisera l’écosystème, ajoute-t-elle.

Selon Arnaud Bertrand, un spécialiste des loups ayant effectué des recherches pour l’Université de l’Alberta, il y a bien d’autres moyens de régler la situation. « Plutôt que de protéger et d’utiliser les méthodes qui ont existé depuis des siècles avec des chiens, des enclos de nuit […], bien on préfère éliminer le prédateur », déplore-t-il.

Rappelons que le gouvernement albertain dispose d’un programme qui rembourse la totalité de la valeur de la bête tuée par un prédateur. En Alberta, la valeur d’un bovin engraissé est de près de 1400 $.

chasse-loup-canada

Vous aimerez peut-être.

3 Commentaires.

  • gualyvo 14 novembre 2010 at 20 h 44 min

    Bonsoir

    Merci d’avoir posté l’info sur AVNS

    En fouinant internet j’ai trouvé cette pétition

    Dites-Congrès: ne pas céder à la haine
    anti-loup.

      http://avns.forumactif.com/petitions-et-actions-diverses-f11/

    L’avais tu ?

    Bon elle n’était pas en français je l’ai traduire par google pour lamettre sur le fofo

     

  • stéphane 20 novembre 2010 at 22 h 31 min

    Il est ceratin que ceci ne résoudra en rien la situation ; mais le Canada ayant, depuis de nombreuses années maintenant, fait un retour en arrière spéctaculaire, il n’est pas surprenant que cette
    décision ait été adoptée. De plus, cela permettra de détourner un peu plus de fonds publics afin d’alimenter un véritable traffic : peaux, trophée, et certainement les carcasses qui seront
    revendus, elles aussi à l’industrie de la croquette pour chien ou pour chat…

    Ainsi, l’exception de l’Alaska n’en est plus une et il faudra dorénavent compter avec le loup canadien.

    Aprés le coyote, le loup et bientôt, l’humain, très certainement.

    Il est triste et déplorable que le loup fasse encore les frais d’une politique maffieuse orchéstrant la déstruction du biotope minutieusement sur l’ensemble de la planète. D’autant, est-ce
    incroyable que les associations de l’environnement ne s’élèvent jamais contre ces décisions, WWF en tête.

    Reste t-il seulement des associations protégeant l’environnement ? Ou en projetant la vision selon ce qui leur est ordonné ?

    Lorsque nous savons ce qui se passe chez nous et à en juger par le manque d’action visant à contrecarrer les projets de la FNC, nous pouvons affirmer sans aucun détour que si le citoyen ne
    s’élève pas contre ces oligarchies et autres corporations, la faune connaîtra, dans les années à venir,une catastrophe sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Et, comme nous les savons
    tous, ce qui arrivera à l’ensemble des enfants de Mère Terre, arrivera à l’homme…

    Alors, comme à chaque fois, viendront les larmes et les gémissements du bétail…

    Bonne soirée le klan…

  • tiot 10 décembre 2010 at 10 h 25 min

    salut

    il faut faire attention à la nature

    les écosystèmes n’aiment pas les bouleversements

    bonne soirée

  • Laisser une réponse.