L'Actualité, Le Blog, Loup textes

Hulot fera abattre les loups jusqu’au dernier

27 octobre 2017

Sans aucune pitié, sans aucun remord, Hulot n’a qu’un objectif : abattre les loups jusqu’au dernier !

Depuis notre dernière publication sur le bilan de l’extermination du Loup en France, la liste s’est dramatiquement allongée et elle fait froid dans le dos :

  • 1er octobre 2017, les services de l’ONCFS ont découvert la dépouille d’un loup mâle adulte dans le massif du Chablais, en dehors des zones de présence permanente de l’espèce connues pour le département de la Haute-Savoie (74).
    L’autopsie révèle que cet individu a été abattu par arme à feu alors qu’aucun tir n’était autorisé localement dans le cadre du protocole d’intervention sur la population de loups. Une enquête pour destruction d’une espèce protégée est donc en cours.
    Le Klan du Loup va porter plainte pour braconnage.
  • Un louveteau a été massacré le 20 octobre 2017 en soirée sur la commune de Saint-Martin-de-Belleville (73440), dans le cadre d’une opération de tir de défense renforcée (tir à tuer) organisée par la Louveterie.
  • Une louve a été exécutée le 21 octobre 2017 dans la matinée, par un tir de prélèvement renforcé (tir à tuer), sur la commune d’Andon (06750).
  • Deux Canis lupus italicus ont été abattus par des tirs de prélèvements renforcés (tirs à tuer) dans la matinée du 22 octobre 2017 :
    – une louve sur le camp militaire de Canjuers (83)
    – un loup mâle adulte sur la commune de Roubion (06420).
  • Entre le 24 et le 26 octobre 2017, deux loups mâles adultes ont été abattus dans le cadre d’opérations de tirs de défense renforcée (tirs à tuer) organisées par la Brigade Loup sur la commune d’Isola (06420).

Depuis la prise de fonction de Nicolas le Petit, il y a eu 35 louves, loups et louveteaux d’exterminé.e.s.
Depuis l’Arrêté Hulot, il y a eu 32 louves, loups et louveteaux d’éradiqué.e.s.

Nicolas Hulot, en concertation avec les industriels de l’élevage, l’ONCFS et les chasseurs, a mis en place la solution finale de Canis lupus italicus en France. Celle-ci est efficace puisque le Plan Hulot atteint une moyenne de 8 louveteaux/louves/loup assassiné.e.s par mois !

Le Klan du Loup tient à préciser que le nombre de canidés exterminés seraient beaucoup plus important si, sur le terrain, des Femmes et des hommes de mieux n’étaient pas dans l’action directe pour protéger le Loup.

Le nom de Hulot ( tout comme ses complices et ses collaborateurs) restera dans l’Histoire comme synonyme de lâcheté, renoncement et trahison.
In fine, le petit présentateur de télé n’aura été qu’un vulgaire représentant en (mauvais) déodorant, une déjection de mouche sur le Grand Livre de l’Ecologie.

association Le Klan du Loup

hulot-abattre-loups
Photographie d'illustration

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.