Le Blog, Non classé

Le Klan du Loup dans Sud Ouest du 15/11/11

15 novembre 2011

Le Klan du loup poursuivi pour diffamation par un préfet.

Le représentant de l’État dans la Drôme n’a pas apprécié les qualificatifs dont l’ont affublé les défenseurs du loup.

Lorsqu’il s’avance vers la barre du tribunal de Périgueux, Rodolphe Gaziello annonce la couleur. Son pull jacquard affiche une belle gueule de loup sur la poitrine et des empreintes sur la manche. Ce quadragénaire qui vit à La Bachellerie n’a franchement pas l’air méchant, même s’il a été condamné dans sa jeunesse pour des violences et un port d’arme. Et lorsqu’il raconte l’arrivée des gendarmes du Lardin chez lui, en août dernier, on le sent partagé entre l’amusement et l’inquiétude. « Même la DCRI, le contre-espionnage, a enquêté sur l’association », s’étonne-t-il.

En cause, un communiqué publié sur le site de l’association en mai 2011 et s’en prenant au préfet de la Drôme. Celui-ci venait de signer un arrêté autorisant le prélèvement d’un loup, la bête noire des éleveurs de moutons entre Provence et Vercors. La passion et le goût de la formule choc au Klan du loup ont fait le reste : voilà le préfet, cité par son nom et qualifié d' »exterminationniste », de « nuisible » et de « vampire de la Drôme ». L’intéressé, pris à rebrousse-poil, a décidé de porter plainte.

« Sujet épineux »

« Ce n’est pas lui en tant que personne que l’on visait, mais son arrêté. On est en train d’exterminer le loup en France comme l’a été le dodo à Maurice », plaide le prévenu qui refuse « tout amalgame entre la défense de l’animal et le drame de la Seconde Guerre mondiale ».

L’avocat du préfet ne l’entend pas ainsi : « On a tous des convictions, mais il y a des limites. Dans la Drôme, le sujet est épineux. Avec d’un côté les anti-loups par nécessité, de l’autre les écolos et au milieu les pouvoirs publics qui cherchent à ménager la chèvre et le chou. Exterminationniste est un terme qui blesse. » Alors, il veut taper là où ça fait mal, « le portefeuille », en demandant 3 000 euros de dommages et intérêts, une somme qui sera versée à la fédération des éleveurs ovins de la Drôme. Le ministère public enfonce le clou, dénonçant des propos injurieux, de surcroît diffamatoires. Est requise une amende de 1 500 euros avec sursis.

« Est-ce que la liberté d’expression est en danger en France ? Oui ! », affirme l’avocate de Rodolphe Gaziello, Me Bourdeix. Elle voit dans cette affaire « la volonté de faire taire une association sans le sou » et plaide la relaxe tout en relevant une « rupture d’impartialité du préfet qui annonce vouloir reverser de l’argent à une association d’éleveurs ». Le jugement a été mis en délibéré au 7 décembre [2011].

Anne-Marie Siméon

Source : Sud Ouest

klan-loup-sud-ouest-15-11-11

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

  • LoupZen 4 décembre 2011 at 18 h 06 min

     

     

     

    BILLET D’HUMEUR

     

     

     

    « Il voit des Loups partout » je vous ferai remarquer qu’en des temps anciens et bénis nos amis avaient le droit au chapitre et à juste titre je vous proposerai quelques traces de leurs
    anciennes présences.
    Ce ne sont que quelques pattes…oui mais même si elles ressemblent à des pattes de mouches elles ont laissé dans nos mémoires des traces indélébiles que des débiles voudraient effacer.

    Quelques exemples …

    Courir le guilledoux

    L’expression est belle sait on de quoi il s’agit mais en ces temps de drague je crois que plus personne ne coure vraiment le guilledoux
    l’origine se rapporterait d’ un certain kveldulr « le loup du soir »scandinave.
    Faisant référence à l’idée de courir après le loup garou à l heure de la nuit tombée rattaché à la locution «  avoir vu le loup » qu’on applique aux filles qui ont trop couru.(quel
    veinard ce Loup!)

    A la queue leu-leu

    C’est le latin « lupus » qui donna au XIe siècle les noms « leu » et « lou ». Deux siècles plus tard y sera ajouté un « p » donnant notre actuel « loup ». Toutefois la forme « leu » subsistera jusqu’au XVIe
    siècle. Elle renvoie donc aux loups qui, se déplaçant bien souvent en meutes, se suivent et marchent dans les pas les uns des autres, soit « les uns derrière les autres ».

    De mon Auvergne natale je retiendrais le nom d’un patelin pommé mais fort agréable 
    «  le Valbeleix » situé dans le parc régionale des Volcans d’Auvergne.
    Il a pour pour origine Le val des Loups, région très boisée et giboyeuse à 800 mètres d’altitude, plus tranquille que là tu meurs !!
    A portée de Lupara,« lupara », de l’italien, vient du fait que cette arme était souvent utilisée pour chasser le Loup avec des cartouches chargées de 6 mm ( et pratique pour les
    vendettas ) se situe la ville de Besse en Chandesse
    Besse en Chandesse
    La girouette en forme de tête de Loup que l’on voit à son sommet est un hommage rendu il y a fort longtemps…
    En ce temps-là, les Loups peuplaient encore les montagnes d’Auvergne. Le village de Besse était très riche et l’on avait construit des remparts pour le protéger des voyous !
    Une meute de Loups vivait à proximité du village. Jamais les Bessards n’avaient dérangé les Loups et jamais les Loups n’avaient dérangé les Bessards. Les Loups avaient bien compris qu’en ce jour
    de dévallade les Bessards étaient heureux. Ils avaient vu qu’il n’y avait personne en haut du Beffroi. Et quand les anglais voulurent attaquer le village de Besse, les Loups étaient là pour le
    protéger ! Ils ont grogné, hurlé tant et si fort que les Bessards se sont réveillés et ont mis en fuite ces brigands
    Les Loups leur avaient permis de sauver leur village et de conserver leurs richesses .

    La saint Valentin

    La fête [sexuelle] romaine de la fertilité des Lupercales (le 15 février) ou avec la période de conception de masse des enfants”
    Dans ces Lupercales les noms des jeunes femmes étaient placés dans une urne, puis tirés au sort par des hommes” Bien sûr, ces mariages allaient de pair avec une immoralité sexuelle. C’est de la
    que provient la phrase “soit ma Valentine”qui devait courir le Guilledoux » of course !!!

    Mais d’où viennent ces Lupercales ? Elles étaient célébrées en l’honneur du dieu Pan !
    En fait, “le nom semble provenir du nom grec Pan, Lycaeus, venant de Lukos, un loup car Pan était le dieu des bergers et il protégeait les troupeaux de la voracité des loups

    La légende de Pan, comme chasseur de loups et protecteur des troupeaux, trouve son origine dans l’ancienne histoire biblique de Nimrod, le “vaillant chasseur” opposé à l’Éternel (Genèse 10
    :9)
    et bâtisseur de la Tour de Babel
    Le mauvais dirigeant Nimrod était le lupercus (chasseur de loups) et le Valentin (homme mauvais car licencieux

    inter canen et lupum ou between dog and wolf

    entre chien et Loup : no comment……

    connu comme le loup blanc

    Dans notre beau pays de France il y a fort longtemps, nos amis avez le pelage gris ou noir et très rare étaient ceux qui avaient la toison des neiges éternelles.
    Aussi lorsque un individu se faisait remarquer par une mauvaise réputation, une fois encore la vindicte populaire comparait à tord sa réputation a celle d’un loup pas comme les autres.
    Comme quoi la connerie de nos congénères n’ pas d’age
    Dans le « ch’Nord » la mauvaise prononciation et interprétation du mot houblon et du mot Leu a donné cette étonnante erreur « connu comme le houblon »  (véridique)

    Et tant d’autres que vous n’hésiterez pas à signaler à la meute.

    En vous souhaitant une merveilleuse journée…la suite au prochaine numéro

     

     

    IL VOIT DES LOUPS PARTOUT

     

    Salutations lupines à la meute,

     

    Lors de mes pérégrinations, j’ai noté avec satisfaction que notre ami le Loup avait laissé ses empruntes au cours des siècles, présentes dans la vie de tous les
    jours.

     

    En effet son plus fidèle prédateur, « l’homo erectus » utilise à son insu des inventions, des objets, des outils qui ont tous un rapport avec le nom (
    maléfique!!!) du Loup .

     

    ARISTOTEne donnait il pas ses cours dans un domaine divin consacré aux Loups appelé LUKAION, nom qui donnera le mot lycée.

    Depuis la nuit des temps cet animal fait partie intégrante de la vie de l’homme, présent dans son entourage, dans son intimité, il est son alter ego, si j’osais
    dire, mais se serait porter atteinte à la réputation de Monsieur le Loup.

     

    Les pauvres diables que nous sommes, sont entrés en compétition sur la planète car Il y a un prédateur de trop qui doit disparaître. Au hasard se sera le
    MAGISTER LUPUS.

     

    Une fois la basse besogne terminée, le Loup sous la forme animal a quasiment disparu. Il n’en reste pas moins des noms d’objets, de métiers, de lieux, de villes qui
    pareils aux habitants d’un célèbre village gaulois d’Armorique ont résisté à l’envahisseur. Par Toutatis et Skoll..

     

    En astronomie cette constellation est appelée parfois la Bête, la Lance du Centaure ou la Panthère.

     

    Les dames du temps jadis en des occasions très précises portaient des masques de velours qui effrayaient
    les enfants (déjà) et attiraient les galants. Il faut faire référence à l’idée de courir après le loup garou à la nuit tombée et à la locution «avoir vu le loup» applicable aux filles
    qui ont trop couru.(quel veinard ce Loup!).

  • Laisser une réponse.