Le Blog, Loup textes

Le Loup et le Maire

20 juillet 2006

Gaston Franco, un maire qui développe durablement

En marge de notre visite au Parc Alpha, Nice Première est allé à la rencontre de l’un des personnages qui font l’arrière pays, le Maire de Saint Martin Vésubie, M. Gaston Franco. Interview d’un amoureux de son village, de la montagne et fervent défenseur d’un loup qui ne pouvait trouver meilleur réfuge que dans les forêts de celui que les enfants ont surnommé « Robin des Bois »…

Nice Première : Gaston Franco, présentez-vous aux lecteurs de Nice Première ?

Gaston Franco : J’ai 62 ans. J’occupe les fonctions de Maire de Saint Martin Vésubie et je suis élu et Vice Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes depuis 1985. J’occupe aussi la fonction de Directeur du Tourisme de la Ville de Nice. J’ai aussi été Député et Je suis Président du COFOR.
[…]

NP : Le loup a beaucoup fait parler de lui, ces dernières années. Quelle est votre position sur ce mythique animal de nos forêts ?

GF : Je ne suis ni pro-loup, ni anti-loup mais c’est chez moi qu’il est revenu, en novembre 1992, dans le vallon de Mollières. Nous avons peut-être tenu secrète cette information trop longtemps et c’est sans doute de là qu’est né le malaise sur une hypothétique réintroduction du loup dans le Mercantour . Pendant l’hiver, le retour du loup n’a pas posé de problème mais au retour du printemps avec une couverture médiatique parfois trop importante, les premières secousses sont survenues. Le mythe de la réintroduction du loup était né. Personnellement, je n’y crois pas.

Je suis même parti dans les Abruzzes, en Italie, pour en savoir plus sur des loups qui sont protégés depuis plus de 40 ans. Chez nous, le Loup c’est le Diable, en Italie c’est bien différent : la relation est beaucoup moins polémique (exemple Romulus et Remus).

Je le répète, le loup est revenu naturellement et il faut s’adapter.

NP : Pourquoi il n’y a qu’en France que la cohabitation avec le loup pose des problèmes ?
Ne pensez-vous pas que les bergers français devraient s’inspirer de leurs homologues italiens ou espagnols ?

GF : C’est un vrai problème culturel. L’élevage ovin n’est pas traditionnel. Aujourd’hui, les gouvernements successifs n’ont jamais été capables de trouver une solution. Les indemnisations sont trop souvent des solutions. Ce sont près de 750 000 euros que le Conseil Général a apporté sur la table de manière à proposer une aide humaine aux bergers. Il est temps de remettre les pendules à l’heure et peut-être penser à faire des troupeaux plus petits comme en Italie.
[…]

NP : Et enfin si Gaston Franco était : une forêt, un arbre et un animal ?

GF : Une forêt : Forêt de mélézes (Cavalet).
Un arbre : Un mélèze.
Un animal : Un Loup ou un ours.

par Franck Viano / NP


Le Klan du Loup invite les amis du loup à se rendre à Saint-Martin-Vésubie, une ville où le Loup n’est pas la Bête. Les amis du Loup doivent favoriser les villes qui n’ont pas de politique anti-loup !

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.