Le Blog, Loup textes

Pas de loup avec les marmottes… (suite)

6 juin 2006

(Sur le sujet, voir le précédent article ici)

MONTAGNE AUX MARMOTTES : Présentés au public pendant trois mois « Il y a des loups ? On arrive ! »

Patrice BARNEOUD-ROUSSET / DL
LE SAUZE-DU-LAC : Les rapaces n’ont qu’à bien se tenir ! Widuking et Amarok sont les vedettes désormais.Le prospectus disponible à l’entrée les annonce comme la nouveauté 2006/2007. Les deux loups arrivés vendredi à la montagne aux Marmottes ont leur enclos réservé. Façon  » Jurassic Park « . Un grillage de plus de 3 m de haut avec retour. Au cas où il leur viendrait l’idée de se faire la belle.
Pendant leur trois mois de villégiature dans le parc, ils seront présentés aux visiteurs tous les jours à 15 h 30. Puis réintégrerons leur louverie varoise au Castellet. Déjà, pour leur première journée de présence  » publique « , ils ont apparemment dopé l’affluence.
« Déjà vendredi après-midi mais surtout ce samedi matin, pas mal de monde a appelé et des commerçants des environs nous ont même demandé des exemplaires de la pétition», confirment à l’accueil Emmanuelle et Martine. «Et on a eu un vrai  » coup de bourre  » vers 15 h. A 17 h, on a 102 entrées payantes, sans compter un car de 42 retraités. C’est mieux qu’un samedi de juin  » d’avant  » le loup ».
« J’ai eu des gens au téléphone qui m’ont dit :  » Il y a des loups, on arrive « », sourit Christian Sanchez, le responsable animalier. «Dans le parc aujourd’hui (samedi, NDLR), on ne parle que du loup alors que d’habitude, les vedettes sont les rapaces ».

Le loup fait (toujours) parler

Autour de l’enclos, à l’heure dite et pendant une vingtaine de minutes, Ghislaine Viano, présidente de l’association  » Lyconia  » et propriétaire des deux mâles, présente ses  » canis lupus « . Description du prédateur honni et de son comportement, de la difficile cohabitation entre hommes et loups, des moyens de protection des troupeaux. Les questions du public sont les bienvenues. Mais le dialogue s’engage plutôt de manière impromptu avec Ghislaine Viano. Le public jeune est plutôt pro-loup, les plus âgés sont plus partagés. Les différences entre générations se font parfois sentir, ce couple âgé de Pyrénéens – «Le préfet a raison. Les vieux, ils s’en sont débarrassés et aujourd’hui, on ne peut plus camper dans la nature. Il n’y a pas besoin de loups ni d’ours »- n’est visiblement pas prêt à écouter les arguments d’un groupe de jeunes lassé par la polémique – « C’est l’ignorance qui est en cause. Le préfet devrait venir se rendre compte par lui-même… ». Qu’ils viennent de loin ou du coin, on sent les visiteurs prêts à s’enflammer.
Cette première journée de présentation le confirme : le loup fait (toujours) parler. Qu’en pensent ces deux gendarmes croisés hier encore devant l’enclos vedette ?
Les rapaces, eux, tranquilles comme Baptiste, rigolent sous cape.

loup-marmottes

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

  • Domi 7 juin 2006 at 9 h 49 min

    Je trouve toute cette polimique autour des loups et des ours ridicule … de tout temps l’homme a vécu en parallèle avec la nature et les animaux  et  maintenant les gens veulent la bien profiter de la nature, mais il faut que rien ne vienne déranger leur petite tranquillité de citadins…. Merci de ton com sur mon blog bonne journée @+

  • Laisser une réponse.