Le Blog, Loup textes

Pas de loup avec les marmottes…

3 juin 2006

LA MONTAGNE AUX MARMOTTES : Le « patron » du parc en colère ; Le préfet ne veut pas de son enclos à loups

Lionel ARCE-MENSO (avec A. M.) / DL
LE SAUZE-DU-LAC : Les éleveurs sont contre. Le préfet – du coup – l’est aussi.Pour Jean-François Savy, il n’est pas question d’autoriser la présence de loups au parc de la Montagne aux marmottes. Ce serait pour lui « une provocation » envers les éleveurs. Voilà une prise de position claire. Et qui suscite la colère de Richard Routhier, directeur de la Montagne aux marmottes. « Nous avons engagé les démarches, effectué des travaux, obtenu des capacités pour accueillir deux loups. Notre enclos est prêt : il fait 2 000 mètres carrés. Et le préfet est contre… »Les éleveurs également contreCette amertume n’échappera pas aux visiteurs. Deux panneaux la développent en long, en large et en travers dans le parc. « Le préfet n’a rien compris. Nous ne faisons pas l’apologie du loup. La Montagne aux marmottes est un parc zoologique de montagne. Notre objectif, c’est la connaissance et la conservation des espèces. Les loups que nous voulons accueillir sont nés en captivité », clame Richard Routhier.
Le loup aurait été aussi un bon produit touristique. La Montagne aux marmottes prévoit de baser sa communication cette année sur l’animal. Et Richard Routhier veut placer le débat sur ce point. Il ne milite pas pour le loup, mais entend améliorer son offre pour les touristes. La profession des éleveurs ne l’entend cependant pas de cette oreille. « Nous ne sommes pas favorables à cet enclos à loups » dit Joseph Jouffrey, le président de la Fédération départementale ovine. « Nous soutenons le préfet à 100 % », ajoute Jean Lagier-Tourenne, président de la FDSEA.
Tous deux craignent une chose : que des loups s’échappent de l’enclos, comme cela a pu être le cas dans le parc Alpha à Saint-Martin-de-Vésubie (Alpes-Maritimes).
Richard Routhier estime la chose impossible. « Par rapport aux normes, nos grillages font un mètre de plus de hauteur ». Et sur le fond : « J’ai été berger caprin, alors je connais la problématique des troupeaux. Il est prévu un espace pédagogique dans le parc pour que les éleveurs puissent venir exposer leurs problèmes. Nous voulons aussi reverser une part des tickets d’entrée pour financer des patous pour les éleveurs. On ne peut pas mieux dire !».

Des loups malgré tout

De sa Montagne aux marmottes, Richard Routhier organise la résistance. Il vient d’écrire à trois ministères, a lancé une pétition, a reçu le soutien des élus de la communauté de communes du Savinois Serre-Ponçon. Et il a pris contact avec les éleveurs.
« Il y aura des loups à la Montagne aux marmottes cet été », affirme-t-il aussi. Car il a prévu de louer les services d’une propriétaire de loups varoise qui viendra faire une animation au sein de son parc.
Le préfet avertit : « En ce cas, soyez sûrs que les services de la préfecture étudieront le dossier avec le plus grand soin… »
L’année prochaine, Richard Routhier veut accueillir des lynx.

loup-marmottes

Vous aimerez peut-être.

2 Commentaires.

  • Annie Louve 26 juin 2006 at 0 h 23 min

    Merci pour tout le travail que vous faites.
    Bon courage !
    Annie

  • Pas de loup avec les marmottes... (suite) - Le Klan du LoupLe Klan du Loup 24 mai 2017 at 17 h 42 min

    […] (Sur le sujet, voir le précédent article ici) […]

  • Laisser une réponse.