Le Blog, Loup textes

Loup mort en Suisse

25 mars 2006

Un loup écrasé par un train dans l’Oberland bernois

BERNE – Un loup a été écrasé par un train mercredi soir à Gsteigwiler, dans l’Oberland bernois. Le canidé provient vraisemblablement d’une meute basée en Italie, a indiqué l’Office d’information du canton de Berne.

L’animal a été tué sur le coup, a précisé Peter Juesy, inspecteur bernois de la chasse. Des examens et enquêtes sont en cours pour chercher à identifier le loup. Ces mammifères ont disparu de Suisse depuis plus d’un siècle, les derniers spécimens ayant été observés dans le Jura en 1890.

Mais depuis 1995, la présence du loup en Suisse est à nouveau avérée, même si elle n’a jamais pu être confirmée. L’Office fédéral de l’environnement estime à trois ou quatre le nombre de loups vivant actuellement en Suisse, dans les cantons des Grisons, du Valais et du Tessin.

Dans l’Oberland bernois, un premier loup a été vu au col du Grimsel en mai 2001, précise l’Office d’information cantonal. D’autres auraient aussi été observés en août 2002 dans la vallée de Lauterbrunnen et en octobre 2004 à Gsteigwiler déjà, un petit village non loin d’Interlaken, à quelque 650 mètres d’altitude.

Le loup est protégé en Europe et en Suisse où il fait l’objet d’un concept de l’OFEV depuis juillet 2004. Celui-ci règlemente la coexistence entre l’homme et le canidé et édicte des directives concernant les dommages causés par le prédateur aux troupeaux.

Malgré cette protection, le loup suscite des tensions et il a déjà été victime des humains. Pas plus tard que le 3 février, des braconniers ont tendu un piège à un loup qui errait dans les forêts de Léventine depuis décembre 2003.

Blessé, il a pu prendre la fuite, laissant des traces de sang sur son passage. Selon le garde-chasse tessinois qui a retrouvé des excréments quelques semaines plus tard, il serait vivant.

Deux autres loups avaient déjà succombé dans des circonstances bizarres en Valais, après que de nombreux troupeaux ont été décimés. En novembre 1998, le cadavre d’un de ces canidés avait été déposé devant les abattoirs de Reckingen (VS). Un autre loup avait passé sous la lame d’un chasse-neige en janvier 1999 au Simplon après avoir tué une quarantaine de moutons.

Les dégâts les plus importants ont été recensés en été 2000. Quelque 400 moutons avaient été tués dans le Val d’Hérens par 2 loups. Le canton avait délivré une autorisation de tir.

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

  • Loup mort en Suisse (suite) - Site officiel de l'association Le Klan du LoupLe Klan du Loup 22 mai 2017 at 18 h 20 min

    […] loup retrouvé mort dans l’Oberland (voir notre article ici) était atteint de la […]

  • Laisser une réponse.