Le Blog, Loup textes

La réintroduction du loup permet le retour du « peuplier tremble »

8 août 2007

Une équipe de Oregon State University s’est intéressée aux relations qui existent entre trois éléments importants de l’écosystème du Yellowstone (Parc national situé dans le Wyoming) : le loup, le wapiti (cervidé) et le « peuplier tremble » (populus tremula, arbre de la famille des salicacées).

D’après leur étude, la réintroduction du loup dans l’écosystème du Yellowstone au milieu des années 1990 a permis au peuplier tremble, un arbre alors sur le déclin, de se re-développer dans la région.

En effet, suite à la disparition du loup de l’écosystème dans les années 1920, la population de wapitis a augmenté de façon significative. Or cette population se nourrit notamment de branche d’arbustes de type peuplier tremble, et, avant la réintroduction du loup, le parc du Yellowstone ne comptait plus que de très jeunes pousses ou des arbres de plus de 70 ans. Le pâturage des wapitis empêchait les plants de peuplier d’arriver à maturité. Il est aujourd’hui possible d’y trouver des arbustes de plus de deux mètres.

Selon les auteurs, deux mécanismes sont à l’origine de ce phénomène. Suite à l’introduction du loup, la population de wapiti a diminué de moitié en dix ans, ce qui a diminué la pression sur la végétation de façon importante. Cette diminution de la population s’est accompagnée également d’une modification du comportement des individus restants. Ceux-ci, en proie à la peur du loup, ont modifié leurs habitudes de pâturage et se sont mis à éviter des zones entières, celles où ils étaient plus vulnérables. Dans ces zones, les plants de peuplier tremble ont pu se développer plus facilement.

Les auteurs n’ont pas encore déterminé lequel des deux mécanismes est le plus significatif, mais ils font tout de même remarquer que la population actuelle de wapitis (idem) est plus importante qu’en 1960 et pourtant le peuplier tremble semble se porter mieux aujourd’hui. Ce retour du peuplier tremble est une bonne nouvelle pour l’ensemble de l’écosystème. En effet, une végétation sur le déclin favorise l’érosion des cours d’eau et par effet de chaîne affecte poissons, insectes, plantes…

loup-peuplier-tremble

Peuplier tremble

Vous aimerez peut-être.

6 Commentaires.

  • ~~ Kri ~~ 11 août 2007 at 9 h 55 min

    Un p’tit coucouBisous Elfiques

  • domi 12 août 2007 at 22 h 26 min

    Après on dira que la réintroduction des loups est inutile, la nature nous prouve le contraire :-))) bonnes nouvelles amitiés

  • Domenica 13 août 2007 at 13 h 38 min

    Bonjour, Les deux articles que je viens de lire sont très intéressants et malheureusement, ils démontrent encore la peur ancestrale de l’homme pour le loup….Quel dommage ! Le Loup est un animal tellement attachant….Lui aussi ressent la peur de l’homme et cela le rend d’une extrême craintivité. et c’est précisément cette craintivité qui le rend énigmatique aux yeux des hommes….Et tout ce que l’homme méconnaît, lui fait peur……quel gâchis….Bonne journée et c’est toujours un plaisir de vous lire…Amitié. Maria

  • johnny 16 août 2007 at 19 h 59 min

    slt voila mon blog sur les loups http://loupprotegeonles.centerblog.net/
    je vodrias te demander quelquechose est que peux copier tes phtos pour les modifier mais je mets le site dessus dis moi si ca te derange je es supprimerai de mon ordi si ca te derane pas je es publerai avec ton le nom du site voila cetait pour te dire ca

  • Marion 3 septembre 2007 at 15 h 38 min

    Encore un argument qui pèse sur l’utilité des prédateurs! La nature est quand mêm bien faite… Prenons en de la graine

  • M.josée 24 novembre 2009 at 15 h 07 min

    C 2 article etait passionnant et interréssant merci

  • Laisser une réponse.