Le Blog, Loup textes

Meurtre d’une louve en Suisse !

28 octobre 2006

Le loup de Conches abattu en Valais

Une louve a été abattue dans la vallée de Conches par un garde-chasse dans la nuit de mercredi à jeudi. Il s’agit sans doute du prédateur qui avait sévi dans la région durant l’été, même si on ne dispose d’aucune preuve formelle.

Cet abattage intervient deux semaines et demie avant l’échéance de l’autorisation de tir. L’animal a été repéré dans le cadre de rondes d’observation dans la vallée de Conches, a précisé vendredi à l’AP Peter Scheibler, chef du service valaisan de la chasse. Lors d’une tournée, les gardes-chasse ont découvert le cadavre d’un faon de cerf égorgé dans le cadre du périmètre de tir entre Ritzingen et Oberwart. La surveillance a dès lors été renforcée dans le secteur.

La dépouille de l’animal a été transférée au Tierspital de Berne pour y être autopsiée. Ces analyses ne permettront toutefois pas d’acquérir la certitude que la louve abattue est responsable des attaques perpétrées dans la région, a expliqué à l’ATS le biologiste et spécialiste du loup Jean-Marc Weber.

Pas de carte génétique

En effet, les éléments ADN à disposition avant le tir n’ont pas permis d’établir la carte d’identité génétique de l’animal responsable des attaques. «A partir de là, aucune comparaison avec la louve abattue ne pourra être effectuée», a indiqué M. Weber.

Reinhard Schnidrig, responsable de la section chasse, faune et biodiversité forestière de l’Office fédéral de l’environnement pense toutefois qu’il s’agit vraisemblablement de cet animal. Des traces d’urine découvertes par les gardes-chasse dans la région laissaient en effet penser que le loup de la vallée de Conches était une femelle. L’autopsie en cours permettra en outre d’établir l’âge et la constitution de l’animal. Elle permettra aussi de savoir s’il s’agit d’une proche parente d’un autre prédateur de la région.

Invisible durant la chasse

L’autorisation de tir contre le loup de la vallée de Conches a été publiée le 1er septembre après qu’un animal avait abattu 33 moutons entre le 1er juillet et le 24 août, puis deux autres moutons peu avant l’ouverture de la chasse à la mi-septembre. Il n’avait plus fait parler de lui depuis environ un mois. Personne ne l’avait vu durant la période de la chasse. La dépouille de le louve de la vallée de Conches sera rapatriée en Valais et empaillée.

agences/ruc/sun

loup-mort-suisse


Le Klan du Loup décerne le titre de « KGBiste d’honneur » au boucher qui a abattu cette louve !
A quand le rétablissement de la Sainte Inquisition en Suisse…?

Vous aimerez peut-être.

2 Commentaires.

  • FRANNY 28 octobre 2006 at 11 h 44 min

    Les protecteurs des loups, tels que vous, sont dans une dure bagarre, qu’il ne sera pas facile de gagner, mais l’essentiel est de ne pas baisser les bras…que l’état s’occupe d’abord de la délinquance et des assassins « alcoolisés » qui fourmillent sur nos routes…Bon Week-EndAMITIESFRANNY

  • domi 28 octobre 2006 at 18 h 15 min

    Je suis d’accord avec le com de Franny qui est plein de bon sens qu’ils s’occupent d’abord de la délinquance et de la violence dans nos rues avant de s’attaquer à des animaux sans défense. A chaque fois que j’apprends l’abattage  d’un loup,  ça me met en colère.  amitiés

  • Laisser une réponse.