Le Blog, Non classé

Noble Loup

4 mai 2007

Noble Loup

Maître de ta vie et de ton territoire,
Tu possèdes cette faculté vigoureuse,
D’imposer le respect par ton histoire,
Souvent dépeint de façon moqueuse,

Dans ces comptines d’enfants sages,
Où l’on te rend coupable de méfaits,
Qui loin de t’anoblir par leurs messages,
Font de toi un monstre cruel contrefait,

Mais te connaît-on vraiment bien ?
Toi le ardu qui régnait en nos bois,
Toi qui ne vibre que pour les tiens,
Nous n’avons su que te mettre aux abois,

Alors que tu nous donnes une leçon,
Quand, par les hommes, pourchassé
Touché à mort tu nous snob à ta façon,
Conscient que l’existence va te quitter,

Tu l’affrontes sans aucune plainte,
Tu restes inexorablement implacable,
Avec cette fougue colossale non feinte,
Dont nous serions tous bien incapables.

Nathalie. P

Vous aimerez peut-être.

10 Commentaires.

  • FRANNY 5 mai 2007 at 9 h 57 min

    L’ILLUSTRATION EST A LA HAUTEUR DE LA QUALITE DE CE MAGNIFIQUE TEXTE…
    FRANNY

  • Nathalie 5 mai 2007 at 15 h 53 min

    je decouvre l’illustration que vous avez choisi elle est divine bravo a nadine nf vous n’auriez pu trouver plus bel illustrations  amitiée nathalie

  • Pat 5 mai 2007 at 19 h 46 min

    le poême  est chouette mais l’image de NF est magique. je viens de voir que c’est la signature d’une femme NF, la connaissez vous? peut on être en contact avec elle?

  • ~~ Kri ~~ 6 mai 2007 at 7 h 28 min

    Très beau poème et voilà encore une superbe création de NF
    Bon dimanche

  • DOM 6 mai 2007 at 17 h 04 min

    il faut rester debout et droit sans faillir ni faiblir, c’est le prix du courage et de l’honneur !

  • domi 6 mai 2007 at 22 h 18 min

    Une superbe illustration qui colle bien au texte de Nathalie qui est magnifique merci de le partager avec nous bon dimanche amitiés

  • Domenica 7 mai 2007 at 15 h 09 min

    Bonjour à tout le klan du loup : j’aimerais de même partager mon poème avec vous et c’est de tout coeur que je vous le dépose, car j’aime beaucoup cet animal, noble et fier, dont beaucoup d’hommes feraient bien de s’inspirer….sourires….Affectueusement. Maria

    Louve à Loup
    Louve matinale titille ses oreilles,
    Pour éveiller son Loup, susurrant tendrement,
    Mille et une promesses qui l’émerveillent,
    En l’enivrant de caresses passionnément.

    Alors, Loup se lève et rôde autour de Louve,
    Plein d’appétences ludiques et sensuelles,
    Chauds désirs et jeux amoureux, dès lors, couvent,
    En rythmant cette danse nuptiale et rebelle.

    Ainsi, plaisirs partagés de Loup ! Fier amant,
    Veille sur sa Louve, en territoire conquis,
    Chemin rituel, de son emprunte, marquant,
    Son Ame et son corps d’une douceur infinie.
    Maria Cesare. Le 2 mai 2007

  • marie 7 mai 2007 at 22 h 14 min

    beau poème, celui de maria cesare aussi! marie.

  • Harmony 18 mai 2007 at 10 h 26 min

    Comme Marie, les 2 poèmes sont vraiment beaux !

  • Laisser une réponse.