Le Blog, Loup textes

Les parcs nationaux, sanctuaires… pour la chasse au loup ?

22 octobre 2012

Les administrateurs du parc national des Cévennes ont officiellement demandé à pouvoir effectuer des tirs de défense à l’encontre du loup.Ils rejoignent ainsi la position des éleveurs de brebis. Les réactions se multiplient.

Le loup sera-t-il bientôt chassé de la zone « coeur » du parc national des Cévennes ? C’est en tout cas ce que demandent à la quasi-unanimité les administrateurs du parc. Réunis ce jeudi 19 octobre 2012 à Florac (Lozère), ils ont réclamé de pouvoir effectuer des tirs de défense afin de protéger les brebis. Selon eux, la présence du loup est incompatible avec l’élevage. Or, l’agropastoralisme est la principale ressource économique du secteur. Une particularité qui a d’ailleurs contribué au classement des causses au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le parc national des Cévennes rejoint ainsi la position des éleveurs du causse Méjean. Ils réclament ces tirs de défense depuis plusieurs mois déjà.

Depuis le début de l’année 2012, le loup a été photographié 3 fois en Lozère. Les spécialistes estiment que les premières meutes pourraient s’y installer d’ici 10 à 15 ans. De quoi relancer les peurs ancestrales sur les terres de la bête du Gévaudan. Tout l’été, les éleveurs ont tiré la sonnette d’alarme.

De leur côté, les défenseurs des animaux et de l’environnement se mobilisent. Un couple de Lozériens a récemment créé une page Facebook intitulée « Protection des loups en Lozère ».

Quant à Ferus, 1ère association française de défense des grands prédateurs, elle s’inquiète de « l’orientation que semble prendre le gouvernement » et « s’étonne que seules des mesures à sens unique et anti-loups aient été proposées » dans le cadre du prochain plan national d’action prévu pour la période 2013/2017.

Source : France 3


Alors que les parcs nationaux ont été créés pour être des sanctuaires de la faune et de la flore, les administrateurs du parc des Cévennes demande la mort du Loup ! C’est comme si la Croix-Rouge se mettait à tirer sur les blessés…

Les exterminationnistes du parc des Cévennes devraient être immédiatement relevés de leur fonction. Il en va de la survie d’une espèce protégée que leur démagogie politicienne veut assassiner.

Pour nous, association Le Klan du Loup, nous condamnons ferment la politique violemment anti-loup menée par le gouvernement Ayrault et, plus que jamais, nous affirmons être 100% Loup, 0% de tir à tuer !

association Le Klan du Loup

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.