Ethologie lupine, Le Blog, Loup textes

Et si nous parlions d’éthologie…

10 août 2013

L’éthologie est l’étude du comportement des diverses espèces animales. C’est la branche zoologique de la biologie, créée par divers naturalistes que nous traiterons dans un prochain article. Nous expliquerons notamment que comprendre le comportement de l’animal, de notre petit animal domestique par exemple, est indispensable pour vivre en harmonie avec lui. Et, plus généralement, prendre en compte le comportement de tout animal, du loup en l’occurrence, c’est tout simplement respecter la nature et la biodiversité. Et c’est rien moins que garantir l’avenir de notre monde !

Mais qu’est-ce qu’un éthologue ?

L’éthologue, c’est quelqu’un dont les principales qualités sont l’observation, la patience et la rigueur.

Car l’objectif de ce spécialiste est de comprendre les messages instinctifs du corps. L’instinct, c’est-à-dire la totalité ou une partie héréditaire et innée des comportements, les tendances comportementales et les mécanismes cachés des animaux. Concernant le loup, nous traiterons de l’espèce Canis lupus.

Le travail d’un éthologue est d’améliorer le bien-être du loup, qu’il soit en captivité ou à l’état sauvage. Aller sur le terrain et se rendre compte des désastres écologiques causés par sa disparition dans certains pays est un bouleversement en soi. Prenons exemple du loup d’Hokkaido (Canis lupus hattaï) également connu sous le nom de loup Ezo, est une des sous-espèces éteintes du loup gris. Ce loup était d’une taille similaire au loup gris commun. Le crâne était grand, avec de longues canines et son pelage était gris ou gris-brun. Il se nourrissait principalement de cerfs, de lapins et d’oiseaux. On le trouvait sur l’île d’Hokkaido au Japon, mais aussi en Russie et sur l’île de Sakhaline sur la péninsule du Kamtchatka et sur les îles Kouriles. Le loup d’Hokkaido a disparu pendant la restauration de Meiji durant la seconde moitié du XIXe siècle. Considéré comme une menace pour l’élevage, ce loup fut massacré par un système de primes pour chaque loup tué ainsi que par une campagne d’extermination chimique directe. Il a était déclaré officiellement éteint en 1889.

Sandrine Devienne pour le Klan du Loup

Le prochain numéro sera consacré aux méthodes éthologiques

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.