Ethologie lupine, Le Blog, Non classé

Les passions qui dévorent

12 mai 2015

Il existe des passions bien singulières, injustes et dévastatrices. Mais que dire du rôle de nos gouvernants aujourd’hui ! Ont-ils perdu l’esprit ?
Leur évidente haine pour le monde naturel est devenue leurs passions premières. Ont-ils oublié  les valeurs essentielles à commencer par le respect de leur propre espèce ? En vérité, ils ne se respectent plus depuis longtemps. Où va-t-on ?

La véritable signification de Ministre est : serviteur.

Personnellement, j’ai plutôt l’impression qu’ils se servent de nous dans tous les sens du terme. Seront-ils encore capables de se remettre en question ? C’est urgent ! Il faut être prudent car leurs passions dévorantes ressemblent à une bombe.

En effet, le respect est fondamental et la connaissance indispensable. Savoir qui nous sommes,  connaître nos propres limites, les dépasser à bon escient parfois, c’est déjà un grand pas vers l’évolution de chacun d’entre nous, mais surtout comprendre que l’on ne peut réellement s’élever qu’à partir du moment où l’on a pris conscience que nous ne sommes pas les seules espèces mais UN ENSEMBLE AVEC LEQUEL NOUS DEVONS COOPERER.

S’éloigner de cette vérité est dangereux pour notre avenir. Certaines actions deviennent excessives et inadaptées à la réflexion sur le sujet essentiel, la préservation de la Nature sauvage, seule et unique importance.

Il est nécessaire de respecter sa nature pour son propre équilibre et rester cohérent. Il est important également de respecter les autres êtres vivants, y compris le loup, traqué encore pour des questions de territoires car des projets coûteux sont en cours de réalisation dans les Alpes-Maritimes, la région anti loup, sans parler de la maladie de l’orgueil, fabriquant l’imposture dont le lucre est le seul souci.

N’oublions jamais que si les faux-jetons ont une valeur passagère, parfois même une valeur élevée, c’est grâce aux gens qui votent pour eux, quelle médiocre majorité ! Ayons le flair de les reconnaître et ne pas tomber dans le piège. Nos gouvernants sont corrompus, ils nous mentent, pleurent la crise pour nous attendrir, parlons-en de la crise, ce sont eux qui l’ont créé avec l’argent qu’ils nous ont volé pour maintenir leur niveau de vie. Les Hommes ne comprennent plus rien, s’éparpillent, tuent sans savoir ce qu’ils tuent et surtout sans connaître  l’impact que cela produit. Nous sommes les naufragés innocents d’un gouvernement incompétent.

Notre seule richesse c’est la Nature ; c’est grâce à elle que nous vivons. Ne nous laissons pas faire, l’argent est un piège. Les terroristes qui nous gouvernent sont des gloutons. Seule la population subissant peut encore  réagir. Je ne crois pas en la politique parce que la politique ne croit pas en nous et elle nous l’a prouvé, elle n’aime que l’argent.

Quoi qu’il se passe, je ne serais jamais du côté des tueurs et contrairement à ce que dit le gouvernement, c’est l’Homme qui a terrorisé le loup et non l’inverse. Les loups ont une peur exacerbée de l’Homme, c’est tellement fort que souvent ils en meurent à force d’efforts considérables à vouloir s’échapper pour survivre et rester en liberté, c’est inadmissible !

La préservation de la Nature sauvage est notre seule issue de secours et comme le dit si bien le Capitaine Paul Watson, « Il faudrait des décisions politiques pour limiter la natalité, (7 milliards d’Humains sur terre), mais comme cela n’arrivera pas. Encore une fois, c’est la nature qui réglera le problème« .

Sandrine Devienne pour Le Klan du Loup

passions-qui-devorent

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.