Le Blog, Non classé

Poème lupin

4 août 2011

Ils crient au loup

Le loup, on en veut bien dans les livres d’images,

On aime avoir très peur de sa splendeur passée,

Mais on ne veut point voir l’ombre d’un carnage,

Quand il va, plein d’ardeur, à des bêtes s’attaquer.

Les bergers plus ne vont, accompagnés des chiens,

Emmener leurs troupeaux dans les verts pâturages.

Ils sont à la maison, regardant Sébastien,

Et puis la météo, en modernes avantages.

Alors ils crient au loup, sans jamais l’avoir vu.

Ils ne le verront pas plus en place de village ;

Ils vont y boire un coup, en disant « c’est exclu,

Bien sûr qu’on ne veut plus veiller dans les alpages » !

De morale à l’histoire, vous n’en trouverez point.

A tous coups, le loup meurt, en monde indifférent.

L’agneau peut aller boire, et sans aucun tracas.

On contera sa peur à nos petits enfants…

Pierre MENARD

Juin 2005


poeme-lupin

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.