Le Blog, Loup textes

Pourquoi les chiens peuvent être domestiqués contrairement aux loups

20 janvier 2013

Les chiens et les loups sont si similaires génétiquement, qu’il est difficile pour les biologistes de comprendre pourquoi les loups demeurent farouchement sauvage alors que le chien est heureux de devenir le meilleur ami de l’humain, souligne la chercheuse en biologie évolutionniste Kathryn Lord de l’Université du Massachusetts à Amherst.

Dans une étude publiée dans la revue Ethology, elle suggère qu’une partie de l’explication est liée aux expériences sensorielles précoces et à la période critique de socialisation chez les petits.

Elle a mené cette étude avec 7 loups de 3 portées et 43 chiens dont 33 border collies et bergers allemands élevés par leurs mères et 10 bergers allemands en contact avec des humains peu de temps après la naissance.

Ses observations confirment que les loups et les chiens développent leurs sens aux mêmes moments: le sens de l’odorat à l’âge de 2 semaines, de l’ouïe à 4 semaines et de la vision à 6 semaines en moyenne. Mais ils entrent dans la période de socialisation à des âges différents.

Quand la fenêtre de socialisation s’amorce, explique la chercheuse, les petits loups et chiens commencent à marcher et explorer sans peur et vont garder une familiarité avec les êtres vivants qu’ils contactent. Les chiens domestiques peuvent être introduits aux humains, aux chevaux et aux chats à ce stade et être confortables avec eux par la suite. Mais à mesure que la période de socialisation progresse, les peurs augmentent. Lorsqu’elle est terminée, les choses jamais vues, les nouveaux sons et les nouvelles odeurs suscitent une réponse de peur.

Alors que cette période commence à 4 semaines chez les chiens, elle commence à 2 semaines chez les loups. L’expérience du monde, chez ces deux sous-espèces est ainsi très différente et susceptible de mener à différents parcours développemental en ce qui a trait à la capacité de former des liens avec d’autres espèces, estime la chercheuse.

Les bébés loups sont encore aveugles et sourds lorsqu’ils commencent à marcher, n’ayant que leur odorat pour explorer. Quand ils commencent à entendre pour la première fois, ils sont d’abord effrayés par les nouveaux bruits. Il en est ainsi pour les stimulis visuels. Ils vivent des chocs que les chiens qui commencent à explorer ne vivent pas, ayant déjà leurs trois sens développés lorsqu’ils commencent à explorer.

Pour introduire un chien à un humain ou un cheval, il suffit de 90 minutes entre les âges de 4 et 8 semaines, précise la chercheuse. Après cela, il n’aura pas plus peur d’eux. Avec un bébé loup, il faut au moins un contact de 24 heures avant l’âge de 3 semaines et les mêmes attachement et absence de peur ne seront pas atteints.

Au niveau génétique, la différence peut ne pas être dans les gènes comme tels mais ces derniers peuvent plutôt être activés à différents moments, précise la chercheuse.

Source : PsychoMédia


Merci à nos ami-e-s de Wild Focus Asbl d’avoir attiré notre attention sur cet article.

association Le Klan du Loup

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.