Le Blog, Loup textes

[Québec] Ils campent avec les loups

2 août 2007

C’est l’alerte aux loups au parc national Mont-Tremblant (Québec). Depuis le début de l’été, les employés du parc essayent de capturer des loups qui auraient été vus sur des sites de camping.

Dès leur arrivée au parc, les visiteurs sont prévenus par des affiches: «Loup sur les lieux. Gardez votre nourriture dans le véhicule. Déposez vos déchets dans les conteneurs.»

Depuis le mois de juin, deux ou trois loups ont été aperçus dans le secteur de la Diable en train de traverser la route principale ou de circuler près des sites de camping . C’est la première année qu’on en voit autant.

Un campeur rapporte même que son fils, qui dormait à la belle étoile, a été réveillé par la présence d’un loup à côté de lui. «Il a senti son nez près de son oreille. Lorsqu’il a réalisé que ce c’était un loup, il s’était déjà éloigné de lui», raconte Paul Goudreault.

«Les loups passent près des secteurs de camping et sur les routes pour aller chercher leur nourriture», explique Martin Soucy, directeur du parc national Mont-Tremblant.

Depuis la mi-juin, le parc place des pièges pour capturer les loups nuisibles qui ont déjà été observés près du camping.

«On est en train d’agir pour les trapper. Ça donne un pincement au coeur parce que le loup est l’emblème du parc, mais on préfère prévenir. Aucun rapprochement avec l’être humain ne doit être toléré», dit M. Soucy.

Si des gardes capturent un loup d’ici à la fin de l’été, l’animal sera tué. Une autopsie sera pratiquée sur le corps. En 2003, le parc a procédé ainsi sur un loup qui était isolé de sa meute et qui rôdait près des humains.

Aucune nourriture

Le loup aime particulièrement se nourrir du cerf de Virginie, que l’on retrouve de plus en plus dans le parc Mont- Tremblant.

De nombreux cerfs vivent à proximité des campeurs, car les gens les nourrissent. C’est pourquoi les loups ont fini par s’approcher des sites de camping. Selon Martin Soucy, les campeurs ne courent aucun danger s’ils évitent de donner des aliments aux cerfs et aux autres animaux. C’est aussi la solution pour éloigner à jamais les loups des lieux de camping.

«Il faut arrêter de nourrir les animaux. Je suis sûr que dans six ans, on n’aura plus ce problème, si les gens ne leur donnent plus de nourriture», dit-il.

Au total, près de 35 loups habitent dans les 1510 km2 du parc Mont-Tremblant.

quebec-accident-route-loup

Vous aimerez peut-être.

2 Commentaires.

  • marianne 6 août 2007 at 22 h 57 min

    toujours un plaisir de vous lire

  • domi 12 août 2007 at 22 h 30 min

    C’est sûr que si les visiteurs ne sont déjà pas disciplinés alors tout s’enchaîne… un peu comme les pigeons en ville, tout le monde se plaint des pigeons dans les parcs et ils leur donnent à manger; ils n’ont même plus peur de nous approcher.

  • Laisser une réponse.