Le Blog, Loup textes

Retour du Loup dans le nord de la Chine

26 juin 2010

Temure, un berger expérimenté dans la région autonome de la Mongolie intérieure (nord), n’avait entendu parler des loups que dans des histoires folkloriques jusqu’au jour où il a vu deux loups attaquer ses moutons.

« Les loups sont revenus. Ils avaient tué six de mes moutons avant que je ne les aie chassés le petit matin, » a raconté ce Mongol de 46 ans qui habite dans les pâturages de Bayannur.

Temure a d’ailleurs appris que trois autres bergers souffraient également de pertes de moutons en raison d’attaques par les loups.

Zhang Quanru, chef du Réserve des animaux sauvages de la Mongolie intérieure, a confirmé que des loups avaient réapparus dans des régions du centre-ouest de la Mongolie intérieure, où ils n’avaient été vus qu’avant les années 1980. « Les gardiens d’une réserve naturelle dans les montagnes Helan ont découvert un troupeau de 60 moutons morts, avec des morsures à la gorge. Ce sont des loups qui les ont attaqués, » a fait savoir Zhang Quanru.

Selon Temure, la police et les bergers locaux ont coopéré pour former des équipes de patrouille à titre bénévole afin de protéger et le bétail contre les loups. Au cours des années 1950, le gouvernement local avait lancé une campagne pour éliminer les loups et protéger le bétail, les loups étant considérés comme « peste » des pâturages.

« On n’avait cessé de tuer les loups qu’après la promulgation de la loi sur la protection des animaux sauvages en 1989, » a-t-il indiqué.

Cependant, la campagne avait été suivie de longues sécheresses et de surpâturages, ce qui avait provoqué une désertification aggravée en rendant l’environnement insupportable pour nombre d’animaux sauvages, notamment les loups, a expliqué Zhang Quanru.

« Les efforts anti-désertification, y compris les restrictions concernant le pâturage, ont aidé à réhabiliter les pâturages, » a-t-il ajouté.

loup-chine

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.