Le Blog, Loup textes

SégolHaine du Loup !

26 mars 2015

Ségolène Royal qui, rappelons-le, est ministre de l’écologie (sic) n’a pas eu encore sa dose de sang de loup.

En effet, nous pouvons lire dans un communiqué de la FNO (une organisation lobbyiste anti-loup) :

Le gouvernement a tenu parole !
Lors de cette rencontre, Ségolène Royal s’est montrée très volontaire et bien aux faits de la problématique de la prédation. A l’heure où le nombre d’attaques n’a jamais été aussi élevé […], il faut au minimum appliquer les éléments validés dans ce Plan national loup !
Aujourd’hui, seuls quinze loups ont été prélevés sur les 36 autorisés. La Ministre a ainsi fermement exprimé sa volonté d’atteindre le quota prévu d’ici la fin du mois de mars 2015 !

SégolHaine du Loup s’appuie sur le Plan Loup pour accroître le massacre de Canis lupus italicus en France. Pour rappel, ce Plan (qui ressemble à  « la solution finale de la question Loup »…) a été validé par des associations comme FERUS, le WWF France et la FNE.

Si les 36 loups sont abattus d’ici la fin du mois de mars 2015 – en plus du braconnage – c’est l’espèce Canis lupus italicus qui sera vouée à l’extinction.
SégolHaine du Loup pourra alors s’enorgueillir d’avoir participé à l’extermination d’une espèce protégée !

Pour l’association Le Klan du Loup, la validation du Plan Loup a été une faute que nous avions dénoncée dès le début. Nous avions été bien seul sur le moment…

Pour nous, Le Klan du Loup, c’est 100% Loup, 0% de tir à tuer !

La Protection Animale ne se négocie pas dans les couloirs d’un ministère !

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Vous aimerez peut-être.

5 Commentaires.

  • lecourt 26 mars 2015 at 16 h 13 min

    es bien pour un ministre de ecologie elle ferez mieux de change de boulot quel leur foute la paix a ses pauvre bete il demande rien au humain ; alors fouter leurs la paix moi si j etait ministre je les protegerez es interdirez leurs chasse qui sert a rien ses pas les loups qu il faut surveillez ses tout ses humain qui font n importe quoi

  • Nadia KUGELOV 26 mars 2015 at 17 h 13 min

    ça suffit maintenant d’accuser l’espèce animale de tous les maux!!! le seul et unique prédateur c’est l’espèce humaine et surtout les nantis qui n’ont qu’une vision purement égoïste et égocentrique de notre monde!!! Votre gouvernement était soi disant favorable au référendum ? Combien nous en avez vous soumis?Aucun!! car vous savez déjà que la majorité de la »France d’en bas » vous désavouera!! Alors cessez de prendre le peuple pour des ignorants ou des demeurés votre mandat n’est pas un chèque en blanc pour vous permettre de faire n’importe quoi !!! Vous snobez l’opinion publique?? N’ayez crainte elle a de la mémoire!!!

  • Sanzubar 4 avril 2015 at 16 h 39 min

    Si l’attitude des éleveurs peut se comprendre,celle de la ministre est stupéfiante d’ignorance de la manière dont la nature fonctionne,ce qui est quand même incongru en l’occurrence. Les loups vivants sur notre territoire pourront bien être éradiqués, ils seront remplacés tôt ou tard par d’autres attirés par le vide dont la nature à horreur.Cette incapacité à appréhender la réalité est d’ailleurs exemplaire d’autres dénis dans bien d’autres domaines,hélas!

  • Sanzubar 4 avril 2015 at 16 h 53 min

    Si les hommes ne prennent pas conscience que la nature se régule toute seule et que toutes leurs interventions n’ont eu d’autres conséquences que d’apporter désordre et déséquilibre,nos descendants auront beaucoup à nous reprocher . Il est plus que temps d’interpeller sans relâche nos « responsables » plus soucieux de faire carrière que d’agir pour l’intérêt général!

  • Laisser une réponse.