Le Blog, Non classé

[Suisse] Un exterminationniste de loup devant la Justice

25 novembre 2011

L’ex-conseiller d’Etat valaisan Jean-René Fournier comparaîtra devant le Tribunal de Sion pour violation de la loi sur la chasse. En 2006, il avait délivré l’autorisation d’abattre le loup du Chablais et retiré l’effet suspensif automatique lié à un recours.

Le WWF avait demandé la restitution de cet effet suspensif. Suite au refus de Jean-René Fournier d’obtempérer, l’organisation écologiste avait déposé un recours au Tribunal cantonal (TC).

Le conseiller d’Etat avait alors reçu l’ordre du TC d’accorder l’effet suspensif, mais il était passé outre. Si le tribunal de Sion le reconnaît coupable, il risque une peine de jours-amende.

Loi modifiée

Le loup du Chablais avait attaqué une trentaine de moutons en septembre 2006. Il avait été abattu le 21 novembre. En 2008, le Grand Conseil valaisan avait annulé l’effet suspensif en modifiant la loi sur la procédure et la juridiction administratives par 72 voix contre 49.

Le loup du Chablais 2006 a été empaillé puis installé début 2007 dans le bureau de Jean-René Fournier. Chasseur, le ministre s’était défendu de faire de la provocation, disant vouloir profiter de ce «très bel animal» tant que les procédures en cours n’ont pas trouvé leur épilogue.

En tant que conseiller aux Etats, Jean-René Fournier (PDC) a déposé une motion adoptée par le Parlement. Le texte demande au Conseil fédéral d’intervenir auprès de la Convention de Berne. Le 16 novembre dernier, sous la pression du Parlement, le Conseil fédéral a décidé de proposer aux pays membres de la Convention de modifier ce traité pour que le loup puisse être chassé en terres helvétiques.

Source : ATS


Lire le résultat du jugement ici

suisse-ministre-tueur-loup-poursuivi-en-justice

Jean-René Fournier

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

Laisser une réponse.