Le Blog, Loup textes

Télérama : mensonge et propagande anti-loup !

4 juin 2006
Magazine sur France 2
jeudi 2 février 2006 de 20:55 à 23:00 (125 min)


Envoyé spécial

Télérama du 28/01/2006 :
Proposé par Guilaine Chenu et Françoise Joly (Fr., 2006). 125 mn. Inédit.

[…]

Les crocs de la colère (Anne-Sophie Chaumier-Le Conte et Matthieu Birden). Depuis que le loup a été réintroduit volontairement dans les Alpes (souligné par nos soins), la colère gronde chez les bergers. Déjà affaiblis par la concurrence étrangère, travaillant dans des conditions difficiles, les éleveurs de moutons supportent de moins en moins cette nouvelle menace. Un bon sujet, qui tord le cou, là aussi, aux idées reçues : protéger une espèce menacée – le loup – c’est sûrement bien. Mais en suivant ces bergers, on comprend mieux leur colère contre des mesures peut-être bonnes pour l’équilibre de la nature, mais aux conséquences humaines, et économiques, désastreuses. Et ce n’est qu’un début : le loup a déjà recolonisé 10 % du territoire français et ne s’arrêtera pas là.

Emmanuelle Anizon

Télérama, le magazine des « BoBos branchés », nous refait le coup de la « réintroduction » du loup en France, alors que le dernier des sots sait que Canis lupus italicus est revenu de façon NATURELLE en France…

Télérama rimerait donc avec Pravda ?

 

telerama-mensonge-propagande-anti-loup

Vous aimerez peut-être.

2 Commentaires.

  • gneu 15 mars 2006 at 11 h 04 min

    Sachant qu’un loup peu attaquer des cerfs et des biches, animaux pesant entre 100 et 250 kilos, autrement plus imposant que l’homme, et imaginons la situation suivante: c’est un hiver tres froid avec beaucoup de neige dans les alpes, une meute de loups affamés se retrouve face a face à un enfant d’une quarantaine de kilo, que va t-il se passer ? Ne me dites que le loup aurait peur…la faim et son esprit de survie peut le pousser a attaquer n’importe quoi…

  • Manu 22 mars 2006 at 1 h 24 min

    Le loup n’attaque pas l’homme. S’il est en mesure d’attaquer un animal sauvage ou domestique, il n’attaque l’homme que dans les contes pour enfants et adultes.

  • Laisser une réponse.