Le Blog, Non classé

Les 20 ans du Klan du Loup. La force tranquille du combat pour le Loup

27 mai 2019

2019 marque les 20 ans du Klan du Loup et notre association a voulu marquer l’évènement par une Assemblée Générale Extraordinaire.

Nous nous sommes donc réunis à Annemasse, grâce aux adhérent.e.s que nous avons dans ce secteur. De généreux donateurs nous ont permis de faire de cette journée, une réussite. Qu’ils en soient ici remerciés.

En effet, même si le Klan du Loup a des membres aux 4 coins de la France, le « gros des troupes » est concentré dans l’arc alpin et dans l’Est de la France (97% des adhérent.e.s vivent en « zone rurale »).

La journée s’est déroulée de la façon suivante : Le matin :

  • accueil des participant.e.s, présentation du logiciel administratif et financier, bilan financier, présentation de l’Alerte Fourrure de Loup (AFL), présentation et bilan des activités de l’antenne Le Klan du Loup Grand Est (KDL-GE) -> Muriel (Trésorière KDL) et Alain (Responsable KDL-GE).
  • Intervention d’Olivia Symniacos, avocate spécialiste du droit animalier. Maître Symniacos a défendu -avec succès- les intérêts de Canis lupus italicus et du Klan du Loup lors du procès du tueur de Féternes.
  • Jean-Paul Auriac, écrivain, auteur de C’était le temps des loups et C’était… le chemin des bois nous a présenté ses deux ouvrages. JP Auriac nous a parlé du loup vu par le prisme des propos de veillée qu’il a recueilli auprès des Anciens (particulièrement en Périgord, même si nous retrouvons des histoires similaires dans toute la France).
  • Intervention de Gaël et Teddy du Cerf Pirate. Gaël nous a parlé de son dernier film “Brame dans le territoire des loups”. Gaël et Teddy sont des spectateurs -engagés- de la Nature et du Vivant. Ils nous les montrent aux travers les photographies et les documentaires qu’ils réalisent.
    L’association Le Klan du Loup a soutenu (y compris financièrement) le dernier film du Cerf Pirate.

Grâce à de généreux donateurs, le Klan du Loup a pu offrir un repas de l’Amitié à l’ensemble des participant.e.s

L’après-midi :

  • Anne Ménatory, membre d’honneur du KDL, nous a parlé de sa riche expérience avec les loups et a pu échanger avec les personnes présentes. Anne a pris la suite de son père (Gérard Ménatory) dans la gestion du parc Les Loups du Gévaudan, avant d’être évincée pour des raisons de basse politique. Depuis, ce parc a perdu sa vocation pédagogique et est devenu une sorte de Lupoland
  • Rodolphe Gaziello, Président-Fondateur du Klan du Loup, a conclu cette journée en rappelant que le KDL était la seule association uniquement consacrée au Loup, la seule association pour qu’il n’y ait aucun tir à tuer (tir de défense et tir de prélèvement/destruction), la seule association qui soit radicalement pro loup.
    Le Président du Klan du Loup a conclu ses propos en espérant qu’il n’y ait pas de « 40 ans du KDL », ce qui voudrait dire que Canis lupus italicus puisse enfin vivre tranquillement en France.

Avant de se quitter, les participant.e.s ont pu faire dédicacer les ouvrages de JP Auriac par l’auteur.
Anne Ménatory s’est aussi pliée à l’exercice en signant des affiches du KDL.

Cette journée d’échanges et de camaraderie a été la démonstration que le Klan du Loup est la force tranquille qui combat pour que vive le Loup en France !

Les ennemis du Vivant ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : la racaille de l’industrie ovine avait envoyé un peu partout des courriers de menaces de mort contre la venue de l’association Le Klan du Loup à Annemasse. C’était bien mal nous connaître s’ils pensaient nous intimider. Nous ne sommes pas de ces associations qui tendent la joue gauche lorsqu’on les frappe sur celle de droite !
Nous étions prêts à recevoir comme il se doit les industriels ovins, ces poux pubiens qui vivent accrochés aux bourses du contribuable français. Mais il a dû leur manquer une chose pour que -finalement- ils ne viennent pas : le courage… (nous reviendrons prochainement sur cette affaire)

Nous appelons tous les sincères défenseurs du Loup à nous rejoindre car nous avons besoin de vous pour continuer à aller de l’avant.
Le combat des idées est gagné. Reste les plus difficiles à continuer : celui du terrain.

Nous, c’est le Loup !

Le Bureau du Klan du Loup

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.