Loup textes

L’âne du Poitou comme animal de protection face au loup

12 février 2020

La population de baudets du Poitou a commencé à décliner au milieu du 20e siècle. La mécanisation de l’agriculture explique en partie la tendance puisque le baudet était autrefois très recherché pour saillir les juments et produire de formidables mules. Mais elle l’explique en partie seulement.

« Le milieu du 20e siècle, ce n’est pas un hasard ; le dernier loup a été abattu à Ménigoutte en 1940 », précise Benoît Biteau, paysan agronome en Charente-Maritime, par ailleurs conseiller régional et député européen. « On avait fait le constat, à l’époque où il y avait encore des loups dans la région, que la présence du baudet au pâturage avec les chèvres ou les brebis avait tendance à repousser les loups. Les baudets protègent les troupeaux et attaquent les loups ! »

« Plus la moindre attaque depuis »

A Saint-Agnant, près de Rochefort, Benoît Biteau a pu mener une expérimentation ces dernières années : « La commune avait mis des brebis pour entretenir une zone humide mais le troupeau était régulièrement attaqué par des chiens, errants ou non. Le maire m’a appelé pour que je lui trouve un baudet et il n’y a plus eu la moindre attaque depuis. »

Dans sa ferme de Sablonceaux, l’élevage des baudets avec des chèvres relève d’une logique agronomique pour l’amélioration de la productivité des prairies et le renforcement de la biodiversité. À l’avenir, si le retour des loups devait se confirmer dans le Poitou et les Charentes, les baudets pourraient aussi retrouver un rôle de protecteur des troupeaux.

Lire la suite ici

Un article intéressant à plus d’un titre, même si l’utilisation d’âne comme animal de protection des troupeaux n’est pas une idée nouvelle.

Nous apportons 3 précisions :

  • le présence d’un « loup » dans le Poitou ne repose sur aucune étude ADN. En revanche, il y a des très nombreux chiens errants et/ou divaguants
  • le « baudet » est uniquement le mâle reproducteur
  • une bonne protection d’un troupeau d’ovins ou de caprins repose sur une combinaison de moyens : animaux de protection, clôtures adaptées, présences humaines, etc…

L’âne du Poitou est particulièrement adapté à la protection des troupeaux face au loup car il est de grande taille et d’une puissance non négligeable.

association Le Klan du Loup

ane-baudet-poitou-loup
Anes du Poitou

Vous aimerez peut-être.

2 Commentaires.

  • Reply Domi 13 février 2020 at 16 h 36 min

    Comme quoi il existe toujours des solutions je ne savez pas que l’âne pouvez être utilisé en protection pour les troupeaux

    • Reply Klan du Loup 20 février 2020 at 15 h 45 min

      Bonjour Domi,
      Il y a de nombreuses solutions mais encore faut-il que les industriels ovins veuillent bien les utiliser…
      Salutations lupines.
      Le Klan du Loup

    Laisser une réponse.