Le Blog, Non à la chasse !

Chasse : un danger permanent !

27 juin 2017

L’accident avait ému en Savoie et même provoqué une manifestation. Un chasseur qui avait tué un cheval à La Motte-en-Bauges en pensant qu’il s’agissait d’une biche était jugé ce jeudi 22 juin 2017. Il a écopé de 2 amendes de 200 euros.

Les faits s’étaient produits en octobre dernier. Un septuagénaire qui participait à une partie de chasse à La Motte-en-Bauges en Savoie avait tué un cheval. L’homme avait expliqué à l’époque avoir confondu l’animal domestique avec une biche. Quelques jours plus tard, une marche avait rassemblé une cinquantaine de personnes pour sensibiliser les usagers au partage de la nature.

Huit mois après, l’affaire était jugée ce jeudi 22 juin 2017 devant le tribunal de proximité de Chambéry. Le chasseur imprudent devait répondre de manquement aux règles de la chasse. Devant ses juges, l’homme a plaidé l’accident et a dit regretter les faits.

Le septuagénaire a finalement été reconnu coupable. Il écope de deux amendes de 200 euros. Il a 10 jours pour faire appel.

L’association Brigitte Bardot souhaitait se constituer partie civile mais sa plainte a été jugée irrecevable au motif qu’il s’agissait d’un accident.

Source : France 3 ARA

400 euros d’amende pour avoir confondu un cheval et une biche (sic), voilà une peine très très légère.

En étant matérialiste, ce n’est même pas le prix d’un cheval de boucherie.

Est-il bon de rappeler que les chasseurs enseignent « l’amour de la nature » dans les écoles et qu’ils sont chargés de la solution finale du « problème Loup » en France…

Quelqu’un a-t-il entendu Nicolas Hulot sur le sujet de la chasse, depuis qu’il est censé être ministre ?

association Le Klan du Loup

stop-chasse-loup-louve

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.