L'Actualité, Le Blog, Loup textes

Faux loups mais vraies demandes d’indemnisations en Limousin

21 novembre 2018

Comme l’avait annoncé il y a quelques semaines Le Klan du Loup, les industriels ovins voient des faux (?) loups partout mais surtout de vraies demandes d’indemnisations, en Limousin.

En effet, peu de temps après la mise en place de « Groupe Loup » par les préfets du Limousin, le lobby de l’industrie ovine vient « tendre sébille » et réclame que l’argent du contribuable français coule dans leurs poches.

En attendant, les éleveurs demandent à être placés en zone loup, ce qui leur permettrait d’être mieux indemnisés.

Source : Le Populaire du Centre

Pour essayer d’étayer le fantasme – financièrement calculé – de la présence de loup(s) en Limousin, les industriels ovins ont fait appel à leur laboratoire allemand, fournisseur d’indices à la demande.

Les résultats du fournisseur du lobby de l’industrie animale ont été, dans un premier temps :

ADN trop dégradé

Source : Le Populaire du Centre

Sans doute déçus, les industriels ovins ont commandé de nouvelles analyses. « Caramba, encore raté ! » comme dit Ramon dans L’oreille cassée.

[…] présence d’un loup d’origine balte, avec environ 40 % de gènes loup.

Source : Le Populaire du Centre

A noter qu’un « loup » avec  » environ 40% de gènes loup », ce n’est pas un loup (Canis lupus lupus) mais un chien (Canis lupus familiaris) ; CQFD…

Pour faire face à cette nouvelle déconvenue, le lobby de l’industrie ovine passait une nouvelle commande d’indices et, cette fois-ci, il fallait impérativement des résultats !

Ce fut chose faite le 16 octobre 2018 (soit quelques jours après la mise en place des « Groupe Loup », un hasard sans doute…) où, suite à une attaque attribuée à un loup, le laboratoire fournissait (enfin…) le résultat attendu :

[…] un loup à 80 %, d’origine russe […]

Source : Le Populaire du Centre

Eurêka, Alléluia, Hamdullâh, etc…, les industriels ovins tenaient, enfin, LEUR loup !
Peu important si les prélèvements ne sont pas faits de manière scientifique.
Peu importe si les résultats du laboratoire allemand sont « surprenants ».
Peu importe si l’ensemble de la communauté scientifique et associative dit qu’il n’y a probablement pas d’installation de loups en Limousin.
Les professionnels de la pleurniche veulent leurs subventions indemnisations et ils l’auront. Les préfets sont là pour arroser le lobby de l’industrie animale, pseudo représentants de la « ruralité », comme ils arrosent déjà le lobby de la chasse.

Contribuable français, pendant combien de temps accepteras-tu d’être tondu pour le plus grand profit de ceux qui exploitent jusqu’au sang les « bêtes de rente » ?

association Le Klan du Loup

loup-manipulation

Vous aimerez peut-être.

2 Commentaires.

  • Reply Michèle BELAN 21 novembre 2018 at 10 h 30 min

    Alors là, chapeau ! Le labo allemand et les ovinaciers ne pourraient-il être confondus et mis devant leur malhonnêteté ? Ou demander au tribunal une contre-expertise, mais je sais, il faut des fonds.

    • Reply Klan du Loup 23 novembre 2018 at 7 h 51 min

      Nous ne pensons pas que le laboratoire allemand soit « malhonnête » même s’il doit satisfaire les désirs de son client.
      Ce laboratoire analyse les échantillons que les industriels ovins leurs amènent. Si vous amenez de l’ADN de lapin, le laboratoire conclura que l’attaque a été causée par un lapin…

    Laisser une réponse.