Le Blog, Non classé

Le gendarme, le Petit Chaperon rouge et le Grand Méchant Loup

18 juillet 2017

Pour le chef du Centre Opérationnel de la Gendarmerie de l’Aude, le Petit Chaperon rouge n’est pas un conte mais une réalité !

En effet dans une dépêche de l’AFP, reprise par le site Sudinfo.be le dimanche 16 juillet 2017, nous pouvons lire l’article suivant :

France: perdues, six jeunes filles scoutes échappent au loup grâce à une chienne!

Vers 21h40, les gendarmes ont été informés par une cheffe scout que six jeunes filles de 11 à 14 ans n’avaient pas regagné le camp de Lespinasse qu’elles avaient quitté à 14h00 pour une marche d’orientation, a expliqué le capitaine Christophe Guerreiro.

[…]
Vers 21h40, les gendarmes ont été informés par une cheffe scout que six jeunes filles de 11 à 14 ans n’avaient pas regagné le camp de Lespinasse qu’elles avaient quitté à 14h00 pour une marche d’orientation, a expliqué le capitaine Christophe Guerreiro.[…]

Selon le capitaine Guerreiro, il était d’autant plus nécessaire de retrouver rapidement les adolescentes que « potentiellement il pouvait y avoir des loups à proximité » de ce lieu très escarpé.

« Il était inenvisageable de les laisser toute la nuit. Dans le département, il y a des loups et des éleveurs découvrent régulièrement leurs animaux égorgés », a expliqué à l’AFP l’officier, précisant que le gendarme David « avait galéré pour les atteindre ».[…]

Pour ajouter une touche de sensationnelle aux propos hallucinants d’un officier de Gendarmerie, le site Sudinfo.be a cru bon d’ajouter la photographie d’un loup arctique (Canis lupus arctos ?) bien pépère avec un sous-titre à vous glacer le sang : Effrayant ! (voir la copie d’écran ci-dessous)

oup-capitaine-gendarmerie-guerreiro-aude
Capture d’écran Sudinfo.be

A la lecture de l’article de Sudinfo.be, nous pouvons en titrer (au moins) deux conclusions :

    • le média belge, qui n’est pas un média parodique comme LeGorafi, cherche manifestement à faire le buzz autour du « loup », l’un des sujets vendeurs. Sudinfo.be n’hésite pas à en rajouter, particulièrement avec le sous-titre effrayant !, qui frôle le grotesque
    • plus graves sont les propos du Capitaine de Gendarmerie Guerreiro. Voilà un homme qui commande le Centre Opérationnel de la Gendarmerie de l’Aude, un homme qui est censé avoir la « tête sur les épaules », un officier à qui l’État demande de coordonner des actions, et qui tient le propos suivant : « potentiellement il pouvait y avoir des loups à proximité » […] « Il était inenvisageable de les laisser toute la nuit. Dans le département, il y a des loups et des éleveurs découvrent régulièrement leurs animaux égorgés« .

Oui, vous avez bien lu,  pour le Capitaine Guerreiro la logique est : jeunes filles perdues + loups à proximité + animaux régulièrement égorgés = jeunes filles potentiellement égorgées par des loups ; cqfd !

Voilà un officier de Gendarmerie, dont l’une des missions est de rassurer la population, nous ressortant la version moderne du Petit Chaperon rouge, le talent de Perrault ou des frères Grimm en moins…

Pour finir sur une bonne nouvelle, les six jeunes filles scoutes ont été retrouvées saines et sauves grâce à… une chienne de la Gendarmerie Nationale. A noter que le gendarme qui a retrouvé les enfants a « galéré« , comme le dit l’excellent Capitaine Guerreiro.

association Le Klan du Loup

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.