Le Blog, Non classé

Ma louve ma muse

24 décembre 2013

Ma louve ma muse,

Belle et sauvage déesse au pelage de lune,

J’ai reçu ton regard comme un éclair d’or,

Indomptable aimée sur cette terre d’infortune,

Sentinelle qui veille alors que tout s’endort.

 

Je murmure ton nom ma gracieuse princesse,

Quand l’histoire de ta vie a rejoint la mienne,

Cet amour conjugue une promesse sans cesse,

Née d’une force inconnue d’une vie ancienne.

 

Tant que brillera sur moi ton regard pur,

Tant que j’entendrai ton doux chant dans les airs,

Rien ne m’atteindra guerrière des âmes impures,

J’irai te défendre jusqu’aux portes de l’enfer.

Sandrine Devienne

jeune-loup-louveteau

Vous aimerez peut-être.

3 Commentaires.

  • Reply Gérard Laurent 15 octobre 2019 at 15 h 31 min

    Un petit coucou à Sandrine (merci de faire suivre) que je regrette de ne plus rencontrer dans les évènements des Amis de Georges (Cyrnéa, ou ce WE dernier au Parc Brassens à Paris 15°). J’espère que tu vas bien et que l’on te reverra dans ces moments de communion auxquels ta présence n’était pas étrangère. Bien affectueusement à toi…

  • Reply Bridgy 29 décembre 2018 at 15 h 04 min

    Chacun est libre d’aimer ou non, cela n’implique pas d’abaisser l’auteure.
    Si le droit de réponse était donné, Sandrine aurait pu écrire « c’est nul » comme orthographe.

  • Reply tueur de loup 26 décembre 2013 at 19 h 25 min

    Ses nul comme poéme !!!!!!!!!!

    A mort le loup 

  • Laisser une réponse.