Loup textes

Nihon Ōkami, entre chien et loup

18 mars 2022

Le loup de Honshū (Canis lupus hodophilax), connu aussi sous le nom de Nihon Ōkami, a une histoire intéressante

Bien qu’étant considérant comme une divinité protectrice (qui veille, la nuit, sur le marcheur en montagne), le loup de Honshū est officiellement déclaré “espèce éteinte” en 1905.

Des scientifique japonais ont déterminé que Nihon Ōkami était originaire du continent asiatique est aurait colonisé le Japon et les Corées entre 125 000–25 000 ans AP.
La question d’une sous-espèce de loup gris ou d’une espèce à part n’est pas encore tranchée.

En effet, le loup de Honshū avait un pelage de couleur crème ou marron clair. Il était si similaire à un canidé de type Canis lupus familiaris qu’il était souvent confondu avec les chiens Akita.

En comparant l’ADN de Canis lupus hodophilax avec celui d’autres loups, chiens et canidés (renard, …), les chercheurs ont découvert que Nihon Ōkami occupait une place distincte. branche dans l’évolution des loups. Ils avaient été génétiquement isolés des autres il y a entre 20 000 et 40 000 ans.

La recherche actuelle suggère que le chien doit avoir été également domestiqué en Asie de l’Est.

Canis lupus hodophilax n’est pas tant à l’origine du chien, mais la lignée perdue de l’ancêtre du chien, pensent les scientifiques, a également donné naissance au loup de Honshū. Ce sont, en quelque sorte, des “cousins” ​​: Nihon Ōkami et le chien ont les mêmes ancêtres proches, qui ne sont pas les mêmes que les loups actuels.

association Le Klan du Loup

ps : pour trouver d’autres informations sur les origines des chiens, cliquez ici

loup_Honshu_canis-lupus-hodophilax
loup de Honshu (Canis lupus hodophilax)

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.