Divers

Quand le Tribunal Administratif censure la dérive liberticide du lobby agricole

3 février 2022

Communiqué : Quand le tribunal administratif de PARIS censure la dérive liberticide du lobby agricole et de Christophe CASTANER

En 2019, le ministère de l’intérieur parrainait une cellule de gendarmerie dite « DEMETER » dédiée à la répression des délits de droit commun dans le monde rural, ce qui apparaît légitime, mais aussi la lutte contre la critique des pesticides agricoles et de l’élevage concentrationnaire, cruel pour l’animal.

La critique idéologique de cette agriculture contre nature devenait un blasphème dénoncé sous le vocable d’agrobashing.

Les associations naturalistes, animalistes et de progrès ont dénoncé cette gesticulation manifestement contraire aux principes fondamentaux de la république impliquant le strict respect de la liberté d’opinion et de critique.

Le tribunal administratif enjoint au gouvernement de réviser sa copie et de supprimer la police de la pensée voulue par les lobbies agricoles qui ont ainsi prouvé leur embarras face aux contestations idéologiques de leurs pratiques néfastes pour la biodiversité, pour le respect des animaux d’élevage, pour la santé humaine.

Les pesticides agricoles ont fait disparaître 80% des insectes en Europe en trente ans et l’élevage intensif est une honte tant pour le confort des animaux que pour la prévention des zoonoses.
Par ailleurs, les molécules poisons utilisées en agriculture comportent parfois des incidences criminelles pour la santé humaine.
Aux Antilles, par exemple, le chlordécone, insecticide contre le ver de la banane, génère des cancers aux populations insulaires et restera dans les sols durant des siècles.

Demain, la science risque fort de démontrer que les néonicotinoïdes, encore autorisés par le gouvernement, comportent également des effets délétères.

Serait-il interdit de le dire ?

Nous revendiquerons toujours le droit au blasphème à l’encontre de tout terroriste de la pensée.
Alors, vive l’agrobashing, s’il vise à préserver la biodiversité, la santé humaine et le bien-être animal !

Gérard CHAROLLOIS
CONVENTION VIE et NATURE
TEL 06 76 99 84 65

demeter
Déesse Déméter

Vous aimerez peut-être.

Aucun commentaire.

Laisser une réponse.