L'Actualité, Le Blog, Loup textes

Trois loups abattus en dix jours dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

1 août 2018

A cause du Plan Loup de Nicolas Hulot, le ministre des shampoings et des gels douche, 3 loups ont été abattus par la Louveterie en l’espace de 10 jours, en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

  • le 15 juillet 2018, dans le Briançonnais (05 Hautes-Alpes), un loup a été blessé mortellement dans le cadre d’un tir de défense simple par un lieutenant de Louveterie. Le corps de ce loup n’a pas été retrouvé (officiellement…).
  • le 22 juillet 2018, dans le secteur du Haut-Var (06 Alpes-Maritimes), un loup mâle adulte a été exécuté dans le cadre d’une opération de tir de défense renforcée organisée par la Louveterie.
  • le 25 juillet 2018, dans le massif des Monges (04 Alpes-de-Haute-Provence), un loup mâle adulte a été tué dans le cadre d’un tir de défense simple par un lieutenant de Louveterie.

Aux vues des informations qui nous viennent du terrain, de plus en plus d’industriels ovins organisent de véritables traquenards pour Canis lupus italicus, en se servant de leurs « bêtes de rente » comme d’appâts vivants.

A noter que lundi 23 juillet 2018, à Saint-Nazaire-le-Désert (26340), le préfet en charge du dossier Loup a tenu les propos suivants : « […] Mon objectif est de faire en sorte que lorsqu’il y a une meute de loups qui est en train d’investir un territoire, c’est de pouvoir la détruire. » et de rajouter : « Je considère que si l’on veut faire de la biodiversité il faut que le loup aille chercher sa bouffe [sic] et ne se serve pas dans le garde-manger. En termes de contraintes de tirs, il faut que l’on arrive à se desserrer. » (source : Le Dauphiné Libéré).

Un ministre de l’Ecologie qui organise l’extermination du Loup et un préfet en charge du dossier qui estime que le Loup doit aller bouffer ailleurs, la biodiversité n’a qu’à bien se tenir en France…

« Make our Planet Great Again« , disait Macron. Du vent, lui répond la Réalité !

association Le Klan du Loup

louve-louveteau-loup-mort
Photographie d'illustration

Vous aimerez peut-être.

1 commentaire.

  • Reply jean-claude QUINTALET 2 août 2018 at 11 h 22 min

    Abattre un loup, correspond abattre un homme, pour moi cette action est criminelle. et sans raison. les loup sont dans leurs milieu naturel les hommes non, les loups ne viennent pas agresser les hommes, alors que les hommes les agresses et le tues. Il faut faire arrêter ces tuerie, organisé par des gens irresponsables, méconnaissant la nature et la faune y habitant , ne sachant pas que chaque animal dans la nature ont la fonction de participer a son équilibre, les USA eux l’ont compris avec le parc de Yellowstone. Les politiques et les tueurs des louveteries, sont biens des ignares, ils sont avant tout de viandards , cherchant a préserver les moyens de chasse pour les personnes aisés pouvant chasser en haute montagne.

  • Laisser une réponse.